Revue de presse des principaux journaux Marocains

Actualite

Adoption de l’ enseignement présentiel en alternance à Kelaâ des Sraghna

08.09.2020 - 23:52
Les autorités provinciales de Kelaâ des Sraghna ont décidé, samedi, d’adopter l’enseignement présentiel en alternance dans la majeure partie du territoire de la province au titre de la rentrée scolaire 2020-2021. Lors d’une réunion du Comité provincial chargé de la gestion de la rentrée scolaire, présidée par le gouverneur de la province, Hicham Smahi, il a été décidé à titre provisoire, en attendant l’amélioration de la situation épidémiologique, d’adopter l’enseignement présentiel en alternance au niveau de 42 communes de la province. En raison du nombre croissant d’infections au nouveau coronavirus (Covid-19), la municipalité de Kelaâ des Sraghna a été exclue de cette décision et va adopter le modèle d’enseignement à distance Le ministère de l’Education nationale avait adopté l’enseignement à distance comme modèle pédagogique au début de l’année scolaire 2020-2021, qui commence le 7 septembre, tous cycles et niveaux confondus, dans l’ensemble des établissements scolaires publics et privés, ainsi que dans les écoles des missions étrangères. Le ministère a justifié cette décision par “la situation épidémiologique inquiétante que vit actuellement le Royaume, marquée par une recrudescence des cas de contamination au Covid-19, ainsi que du nombre de cas critiques et de décès”. Le ministère a, par ailleurs, appelé les familles qui veulent que leurs enfants bénéficient d’une formation présentielle dans les établissements scolaires publics et privés de remplir un formulaire dédié à cet effet.
L’adoption des modèles pédagogiques au niveau de la préfecture de Marrakech demeure tributaire de l’évolution de la situation épidémiologique et des conditions de mise en œuvre du protocole sanitaire au sein des établissements scolaires L’adoption des modèles pédagogiques au niveau de la préfecture de Marrakech demeure tributaire de l’évolution de la situation épidémiologique et des conditions de mise en œuvre du protocole sanitaire au sein des établissements scolaires, a indiqué, dimanche, le directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Marrakech-Safi, Moulay Ahmed Karimi. “Les formules pédagogiques (enseignement en présentiel ou à distance) qui seront adoptées dans les établissements scolaires au niveau de la préfecture de Marrakech seront déterminées essentiellement en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique”, a-t-il précisé dans une déclaration à la MAP. L’adoption du modèle pédagogique sera déterminée aussi par les conditions d’application du protocole sanitaire dans les établissements scolaires publics et privés, a-t-il insisté. Et de poursuivre que l’enseignement en présentiel ne sera pas adopté dans les établissements scolaires qui seront dans l’incapacité d’offrir les conditions de sécurité sanitaire requises. Le responsable a, en outre, souligné que les choix exprimés par les familles des élèves sont aussi un facteur qui déterminera le modèle pédagogique avec la possibilité de la mise en œuvre des mesures préventives et l’évolution de la situation épidémiologique. L’AREF Marrakech-Safi avait annoncé que dans le cadre des préparatifs à la rentrée scolaire 2020-2021, le comité technique a tenu samedi, sous la présidence du wali de la région, Karim Kassi-Lahlou, une réunion pour l’échange des informations et le suivi des préparatifs. Tenue en présence du directeur de l’AREF, de la directrice régionale de la santé et du directeur provincial du ministère de l’Education nationale à Marrakech et des autres membres, cette réunion a été marquée par la présentation de données relatives aux choix des familles ainsi que des propositions des établissements scolaires au sujet des formules pédagogiques les mieux appropriées au niveau de la préfecture de Marrakech. L’AREF dévoilera prochainement les détails des formules pédagogiques adoptées par les établissements scolaires en se référant à l’évolution de la situation épidémiologique ainsi qu’aux conditions préventives, telles que stipulées dans le protocole sanitaire contenu dans la note ministérielle régissant la rentrée scolaire 2020-2021.
» Source de l'article: liberation

Autres articles