Revue de presse des principaux journaux Marocains

Actualite

Lancement du programme « Marrakech Moubadara », destiné à appuyer l’auto-emploi

28.10.2015 - 20:05

Initié par l’Agence de développement social (ADS), en partenariat avec le comité provincial de l’Initiative nationale pour le développement humain à Marrakech, ce programme a pour objectif d’encourager et d’appuyer les initiatives individuelles pour créer des micro- entreprises et favoriser l’auto-emploi.

Ledit programme a également pour but de favoriser l’insertion socio-économique des populations vulnérables, à travers des financements adaptés aux besoins des porteurs de projets, d’assurer l’accompagnement pré et post-création des porteurs de projets et leur parrainage par le secteur privé, tout en ciblant les catégories ne pouvant accéder au crédit classique.

Intervenant lors de cette rencontre, le wali de la région Marrakech-Safi, Mohamed Moufakkir, a souligné l’importance de ce programme qui s’étale sur une durée de trois années, appelant à accorder un intérêt particulier aux couches sociales précaires, particulièrement les personnes à besoins spécifiques.

Une bonne exécution du programme et l’accompagnement des porteurs de projets devrait garantir sa réussite, a dit M. Moufakkir, saluant, à cet égard, le rôle de la société civile active dans la ville de Marrakech.

Pour sa part, le directeur de l’ADS, Abdellatif Bouazza, a indiqué que le programme "Marrakech Moubadara" se veut un cadre complet et harmonieux fédérant les différents acteurs locaux pour promouvoir l’auto-emploi dans la ville, mettant en exergue le rôle économique et social des micro entreprises, notamment dans la création des richesses et des postes d’emploi.

Après avoir rappelé que la modernisation du tissu économique est tributaire de la prise en considération des besoins spécifiques de cette catégorie d’entreprises, M. Bouazza a rappelé les initiatives prises par l’Etat en appui à l’auto-emploi et à la création des petites entreprises, tels les programmes "Mokawalati", "Idmaj", "Taahil", en plus de la promotion des micro-crédits.

De telles expériences ont été couronnées par l’élaboration de la stratégie nationale de promotion de la très petite entreprise, actuellement en cours de mise en application selon une approche intégrée, a-t-il poursuivi, reconnaissant toutefois que, malgré les efforts consentis, la promotion de la création d’entreprise demeure en deçà des aspirations en raison de l’insuffisance des financements et des compétences.

Le directeur de l’ADS relève, dans ce contexte, que le programme "Marrakech-Moubadara" a pour principal objectif de créer une plateforme d’intervenants publics et privés destinée à assurer aux porteurs de petits projets accompagnement et appui financier à travers des crédits préférentiels.

Lors de cette rencontre, la coordinatrice régionale de l’ADS, Bouchra Taoufiq a présenté les différents aspects de "Marrakech-Moubadara". Tout en rappelant le défi majeur de l’emploi et la responsabilité collective face à cette problématique, elle a souligné que cette initiative a pour objectif de mettre sur pied un mécanisme d’appui aux jeunes et aux personnes en situation de précarité, à travers une plateforme d’accueil, d’information et d’orientation dédiée aux porteurs de petits projets. Une telle structure permettra également un maillage des actions des intervenants publics et privés dans ce domaine.

Le principal objectif de ce programme consiste à mobiliser des partenaires pour la création de l’association "Marrakech Moubadara" et réunir les moyens nécessaires pour la réalisation des objectifs. L’une des mesures phares de ce projet consiste à fournir des prêts d’honneur sans garantie d’un montant de 10.000 à 80.000 DH destiné aux porteurs de petits projets.

» Source de l'article: lavieeco

Autres articles