Revue de presse des principaux journaux Marocains

Actualite

Logistique : La mobilité durable au coeur de la politique de transport nationale

18.05.2017 - 00:03

Le Maroc « est résolument décidé » à faire de la question de la mobilité durable un enjeu fondamental de sa politique de transport à travers le lancement d’une étude d’élaboration d’un schéma directeur de mobilité nationale aux horizons 2025 et 2035, a affirmé, mardi, à Marrakech, le secrétaire général du ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Khalid Cherkaoui.

Le Maroc « est résolument décidé » à faire de la question de la mobilité durable un enjeu fondamental de sa politique de transport à travers le lancement d’une étude d’élaboration d’un schéma directeur de mobilité nationale aux horizons 2025 et 2035, a affirmé, mardi, à Marrakech, le secrétaire général du ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Khalid Cherkaoui.

« Cette étude qui s’inscrit dans la dynamique que connaît le secteur des transports, vise à rendre les infrastructures plus attractives, plus complémentaires et plus compétitives tout en répondant aux mouvements croissants de personnes et de marchandises et en réduisant leur incidence sur l’environnement », a expliqué M. Cherkaoui, qui intervenait à la 2ème édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable, organisée par la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) en partenariat avec la Fédération routière internationale (International Road Federation-IRF), sous le thème « Relever les défis de l’Afrique en matière de Transport Durable et Mobilité ».

Dans ce cadre, il a fait savoir que le Maroc a entrepris depuis une décennie un certain nombre de projets importants visant le développement de la mobilité durable, notamment le plan de développement du Grand Casablanca à l’horizon 2030 qui consacre une part importante de son budget, soit 33,6 milliards de dirhams, au développement de la mobilité durable, à travers la réalisation du réseau de transport en commun incluant 4 lignes de tramway et le projet modèle de « Smart city » concernant la ville d’Agadir visant le développement d’une solution de mobilité urbaine propre.

Le responsable marocain, qui a mis en avant les conclusions de la COP22 pour le secteur du transport, a indiqué que cette COP a été l’occasion de lancement de nombreux projets, notamment la démarche d’efficacité énergétique porté par l’Office national des chemins de fer (ONCF) et le projet d’autoproduction en énergie électrique à base de solaire et de gestion intégrée des déchets porté par l’ADM.

» Source de l'article: lavieeco

Autres articles