Revue de presse des principaux journaux Marocains

Actualite

Les exportations agroalimentaires en hausse 83% entre 2010 et 2017

12.09.2018 - 00:02

Elles sont passées de 29,3 milliards de DHS en 2010 à 53,5 milliards de DH en 2017, selon les chiffres dévoilés par l’EACCE. Ce dernier a tenu son conseil d’administration lundi 10 septembre.

Elles sont passées de 29,3 milliards de DHS en 2010 à 53,5 milliards de DH en 2017, selon les chiffres dévoilés par l’EACCE. Ce dernier a tenu son conseil d’administration lundi 10 septembre.

Lors de cette réunion présidée par Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture  de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, la situation des exportations des produits agro-alimentaires a été présentée.

Celles-ci ont grimpé pour s’établir à 53,5 milliard DHS en 2017 contre 29,3 milliards de DHS en 2010, enregistrant ainsi une croissance de 83%. Cette évolution positive de la valeur des exportations a permis au secteur de se positionner comme deuxième source de devises pour le Maroc, avec une part d’environ 22% par rapport aux exportations totales du Maroc, indique un communiqué de l’EACCE.

Pour la campagne 2017-2018, en volume, les exportations des produits agro-alimentaires ont atteint 2,9 millions de tonnes soit une croissance de 4% par rapport à la campagne 2016-17

Les exportations des produits maraîchers ont enregistré un volume de 1,18 M tonnes en 2017-18, en progression de 5% par rapport à la campagne 2016-17 et en hausse de 61% par rapport à la campagne 2010-11.

Par ailleurs, la campagne en cours a été marquée par la progression significative de certains produits en montrant  un important potentiel notamment l’avocat avec 21.400 T, soit 2,4 fois le volume de la campagne 2016-17, la framboise avec 19.500T, soit +46% / 2016-17, la pastèque avec 170.000 tonnes, soit +25% / 2016-17 et la myrtille : 18.000T, soit +17% / 2016-17.

Lors de cette rencontre, le ministre a insisté sur l’importance de tracer un nouveau cap pour la politique de commercialisation des produits agricoles au vu de l’enjeu qu’elle représente au niveau de la chaine de valeur, le développement de plus en plus important de la production de plusieurs filières ainsi que la concurrence accrue au niveau des marchés internationaux.

» Source de l'article: lavieeco

Autres articles