Revue de presse des principaux journaux Marocains

Actualite

Le Conseil d’Affaires des Pays signataires de l’Accord d’Agadir tient sa 4ème réunion

24.01.2019 - 15:02

La séance de travail a essentiellement porté sur le développement des échanges commerciaux entre les acteurs économiques des pays signataires de cet accord en vue de promouvoir une intégration économique régionale euro-méditerranéenne.

La séance de travail a essentiellement porté sur le développement des échanges commerciaux entre les acteurs économiques des pays signataires de cet accord en vue de promouvoir une intégration économique régionale euro-méditerranéenne.

Le Conseil d’Affaires des Pays signataires de l’Accord d’Agadir a tenu sa quatrième réunion mercredi 23 janvier 2019, au siège de la CGEM.

Cette rencontre a connu la participation de Mme Nabila Freidji, Vice-présidente de la CGEM en charge des Relations internationales et ancienne Présidente dudit Conseil d’Affaires, Mme Latifa El Bouabdellaoui, Directrice des Relations commerciales internationales du Ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique, M. Fakhry Alhazaimeh, Président exécutif de l’Unité technique de l’Accord d’Agadir, M. Mohsen Boujbel, Président du Conseil d’Affaires des Pays signataires de l’Accord d’Agadir ainsi que des représentants des Patronats égyptien, jordanien, marocain et tunisien.

La séance de travail a essentiellement porté sur le développement des échanges commerciaux entre les acteurs économiques des pays signataires de cet accord en vue de promouvoir une intégration économique régionale euro-méditerranéenne.

Les participants ont mis l’accent sur le développement de mécanismes permettant la concrétisation des objectifs de l’Accord d’Agadir à savoir, encourager les échanges commerciaux et promouvoir l’intégration économique. Ils ont également diagnostiqué et traité les entraves à ces échanges et discuté des moyens de communiquer davantage sur les opportunités offertes par cet accord.

Pour rappel, l’Accord d’Agadir, qui regroupe l’Égypte, la Jordanie, le Maroc, et la Tunisie, vise également la mise en place d’une zone de libre-échange euro-méditerranéenne.

» Source de l'article: lavieeco

Autres articles