Revue de presse des principaux journaux Marocains

Actualite

Le représentant des séparatistes en Navarre offre 25.000 euros à son ex-épouse pour une seconde lune de miel

05.05.2019 - 23:00
Dans les camps de Tindouf, l’oisiveté est telle que n’importe information est considérée comme une aubaine, une nouvelle occupation de quoi sortir du quotidien ennuyeux. Surtout quand il s’agit d’une nouvelle concernant les détournements des aides humanitaires, unique source de vie des habitants des camps. Des détournements qui sont perpétrés au grand jour par celui qui est censé les collecter et les rapporter, en l’occurrence le représentant du Polisario dans un département espagnol où le Polisario compte le plus de sympathisants.
Dadi Ould Benamar, ex-directeur de la sûreté dans les camps  et actuel  représentant permanent du Polisario dans le Pays basque, en Navarre a divorcé de sa première épouse, Slima Mint Mohamed  pour en épouser une autre. Après quelques années de vie commune avec sa seconde épouse, Dadi a voulu reprendre la première qui a exigé une nouvelle dote salée au regard du niveau de vie des habitants des camps. Dadi qui dispose des fonds  de l’aide humanitaire destinée aux habitants des camps, n’a pas eu de mal à satisfaire l’exigence de sa future ex-divorcée et nouvelle épouse. 
Le journal mauritanien en ligne, en langue arabe «Al Wiam» qui a rapporté l’information, vidéos à l’appui, précise que les commérages des habitants des camps ne tournent ces jours-ci qu’autour des vidéos qui témoignent  de la dilapidation des aides humanitaires qui leur sont destinées.
Dans l’une de ces vidéos, on voit l’épouse de Dadi exhibant des paquets d’euros.
La diffusion de ces vidéos, commente le journal, est très mal perçue par la direction du Polisario confrontée à de nombreux problèmes dus aux restrictions des mouvements, aux retards de paiement des salaires symboliques des enseignants et du personnel médical, entre autres. 

 

» Source de l'article: liberation

Autres articles