Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Festival du film arabe de Casablanca : Hommage à Zhour Slimani, Saeed Hamed et Duraid Laham

17.10.2019 - 15:31

Une vingtaine de films en compétition officielle

Le Festival du film arabe est de retour pour la deuxième année consécutive à Casablanca, et ce du 18 au 25 octobre 2019. Cette manifestation cinématographique organisée par l’association Imtidad pour la culture et le développement s’annonce prometteuse et riche en nouveautés.

D’abord, une vingtaine de films entreront en compétition dans deux catégories officielles court et long métrages réalisés en 2018 et 2019. Ainsi, concernant la compétition court métrage, organisée pour la première fois, elle connaîtra, selon les organisateurs, la projection de 19 réalisations. Parmi lesquelles on retrouve «Awel Ayta» de Rami Aloui et Mohamed Nadir (Algérie), «Bermuda» de Mohamed Benabdallah (Algérie), «Braids» de Ismail Dairki (Syrie), «Colorblind» de Menna Ekram (Égypte), «Crossing» de Salman Yussuf (Bahreïn), «Eyebrows» de Tamer Ashy (Égypte), «Ghazal» de Amjad Arafeh (Palestine), «Ghost of Spacetime» de Karim Taj (Maroc). Outre cette série de courts métrages, le festival propose comme à son habitude une compétition de long métrage.

Au total, 11 films ont ainsi été choisis pour faire partie de la sélection officielle. Il y a lieu de citer «Catharsys ou les Contes du Monde Perdu d’Afina» de Yassine Marco Marroccu (Maroc), «Laaziza» de Mohcine  Basri  (Maroc), «Le droit chemin» de Okacha Touita  (Algérie), «Le Pardon» de Najoua Limam Salama (Tunisie), «Un jour et une nuit» de Aymen Makram (Egypte), «Zayana» de Khalid Al Zadjali (Sultanat d’Oman), «Yara» de Abbas Fadhel (Liban/Irak), «10 jours avant le mariage» de Amr Gamal (Yemen) et «Zero Distance» de Abdulaziz Al Shelahi  (Arabie Saoudite). Ainsi, ces œuvres seront évaluées par un jury professionnel. Il sera présidé d’ailleurs par le réalisateur Mohamed Abderrahman Tazi. Celui-ci sera entouré du metteur en scène irakien Qacem Haoul, de l’acteur égyptien Fathi Abdelwahab, le critique de cinéma koweïtien Abdul Sattar Naji et l’actrice tunisienne Souhir Ben Amara.

En effet, le festival propose également la projection d’une vingtaine de films dans la catégorie panorama. De plus, le festival rend hommage à plusieurs figures du cinéma arabe et marocain à l’instar de l’actrice Zhour Slimani, le réalisateur soudanais Saeed Hamed et l’acteur syrien Duraid Laham. Ce n’est pas tout, la manifestation propose également d’autres activités en parallèle, à l’instar de masters class, tables rondes et d’autres workshops.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles