Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Exposition initiée par la CGI : Des photographies pour visiter la métropole autrement

19.12.2019 - 12:47

Cette exposition propose une sélection de clichés avec un paysage urbain en toile de fond. Histoire de voir la ville autrement à travers le travail du photographe.

«Renouer avec Casablanca». Bien que cette expression, l’intitulé d’une exposition initiée par la CGI (Compagnie générale immobilière), puisse sembler étrange, notamment pour les habitants de la métropole, elle se veut une incitation à «redécouvrir la ville» en photographies.

Ce show d’œuvres, qui se tient jusqu’au 26 décembre à l’espace CGI Home Casa-Anfa, invite, comme le précisent les organisateurs, à renouer avec Casablanca à travers une série de clichés dits «Street photography».

Une collection réalisée par le photographe Joseph Ouechen et avec la participation de l’écrivaine Kenza Joundi Ouazzani, co-auteure du livre Casablanca Courts-Circuits. Cette exposition, initiée en collaboration avec Beno Partners, partenaire de la CGI, propose une sélection de clichés avec un paysage urbain en toile de fond. Histoire de voir la ville autrement à travers le travail du photographe.

Lors du vernissage de cette exposition, le directeur général de la CGI, Adil Chennouf, indique que celle-ci «constitue une occasion unique d’apprendre davantage sur le patrimoine vivant d’Anfa, un lieu riche de son histoire et qui représente aujourd’hui une zone d’aménagement urbain contemporain, au sein de laquelle la CGI façonne des projets de haut standing».

Par l’occasion, M. Chennouf ne manque pas de mettre en avant le rôle de la CGI dans la promotion de la culture de Casablanca en tant que capitale économique et ville de légende, où foisonnent les idées et les projets artistiques et culturels. Il fait notamment référence au projet «The Park Anfa Condominium» qui abrite le showroom CGI Home Casa Anfa et propose un concept architectural novateur avec ses jardins suspendus, ses fonctionnalités et équipements haut de gamme mis à la disposition des résidents. Entre centre de fitness, piscine, sauna et hammam et espace de jeux en plein air, les habitants ont l’embarras du choix. Il ne manque pas de rappeler l’organisation des journées portes ouvertes pour la promotion de ce projet.

De son côté, le photographe Joseph Ouechen précise que l’exposition, au-delà de sa vocation pédagogique et culturelle, permet de rappeler et de «préserver les grandes étapes de l’histoire de Casablanca». En détail, les photographies, centrées sur les rues, l’héritage, les modes de vie, les habitudes, les moyens d’expression des habitants de cette grande ville, mettent en lumière une réalité sociale et poussent à la réflexion sur des thèmes variés, notamment les changements sociaux, transversaux et inconscients.

Pour rappel, le lancement de cette exposition a été marqué par une séance de dédicaces du livre Casablanca Courts-Circuits en présence de son co-auteure Kenza Joundi Ouazzani.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles