Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Driss Roukhe tourne «Jrada Malha»

14.02.2020 - 18:53

Il a choisi les villes de Meknès, Ifrane, Benslimane et Casablanca comme décors pour son film

L’acteur et réalisateur Driss Roukhe est actuellement en plein tournage pour son nouveau long métrage «Jrada Malha». Il a choisi en effet les villes de Meknès, Ifrane, Benslimane et Casablanca comme décors pour son nouveau film. Écrit en collaboration avec Adnane Mouhejja, ce film met en scène l’histoire de Raniya, une jeune femme dans la trentaine d’âge. «Elle vit dans son quotidien répétitif avec la certitude que son mari la trompe avec une autre femme. Chaque soir quand Omar rentre, c’est le même scénario. Une dispute qui se termine toujours par une bagarre, où Raniya reçoit un bleu dans les yeux.

La jalousie et la peur de Raniya la rendent pratiquement instable. Un soir alors qu’elle se dispute avec Omar, elle prend un couteau et lui assène un coup à la poitrine. Elle emballe le cadavre et l’enterre en pleine forêt. Quand on croit que toute cette histoire est finie, on découvre que tout ça n’a été qu’une illusion que Raniya vit depuis le début. Raniya n’est autre qu’un cobaye d’une expérience dirigée par une organisation secrète», indique le réalisateur. Pour tourner son film, Driss Roukhe qui interprète également un rôle dans son film a fait appel à une sélection de figures connues du cinéma marocain. On retrouve Mouna Rmiki, Adnane Mouhejja, Abderrahim Meniari, Fatima Zahra Benacer, Nadia Alami, Mohamed Elouaradi, Khansa Batma, Mahmoud Belahcen et autres. Notons que ce film a obtenu le fonds d’aide auprès du CCM.

Il s’agit d’un montant de 4 millions de dirhams. «Le film a dépassé de loin son budget. Au moins, j’ai un producteur qui aime l’art et qui défend ce film. Sincèrement, on essaye de faire un bon film en visant sa qualité technique et artistique», explique Roukhe. Et d’ajouter que «pour l’instant, on aura beaucoup de travail à faire sur ce film. Il faut encore presque huit mois de travail». Outre ce film, le réalisateur se penche également sur d’autres projets.

D’ailleurs, il travaille sur un film documentaire sur la ville de Meknès. «Il s’intitule Meknès, Versailles du Maroc. On est en pleine finition, et j’espère qu’il sortira très bientôt», dit-il. De plus, il est en pleine écriture d’autres projets dont une histoire de film cinématographique. En tant qu’acteur, il est plein dedans. Dernièrement, il a joué dans le téléfeuilleton «Oulad Lmoukhtar» de Rhita Kessar et Ali Tahiri et qui va sortira très prochainement sur la première chaîne. «C’est une fiction qui a nécessité beaucoup de travail et marquée par la participation de plusieurs acteurs de talent que j’aime dont Amine Ennaji, Fatima Ezzahra Bencaer, Omar Lotfi, Sahar Sediki  et d’autres». De plus, il participe à un long métrage qui s’intitule «Selaa» de Mohamed Nesrate dont la sortie est prévue prochainement.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles