Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

FNFT : «L’automne des pommiers» de Mohamed Mouftakir remporte le Grand prix

13.03.2020 - 14:56

Le film «Adam» de Maryam Touzani a obtenu trois distinctions, dont les deux prix de la réalisation et du scénario

Le jury du court-métrage a récompensé par le Grand prix «Yoon» de Wadii Charrad.

Le 21ème Festival national du film de Tanger (FNFT) s’est clôturé, samedi 7 mars, par la traditionnelle cérémonie de remise des prix. Cet événement a été marqué au début par l’hommage rendu aux deux icônes du cinéma national, à savoir la réalisatrice Farida Bourquia et l’acteur Mohamed Razine. Cet hommage constitue généralement, selon les organisateurs, une distinction pour l’ensemble de l’œuvre des honorés ainsi que de leur rôle dans le développement de la scène culturelle et cinématographique au Maroc. Avec une compétition très serrée, les sept membres du jury, présidé par la productrice française Marie Balducchi, ont attribué près d’une quinzaine de prix pour la seule catégorie long-métrage. Faisant partie des favoris de cette 21ème édition, «L’automne des pommiers» de Mohamed Mouftakir a valu à son réalisateur le Grand prix. Ce long-métrage d’une durée de 120 mn décrit les doutes d’un mari sur la fidélité de sa femme ayant disparu mystérieusement il y a neuf ans. Son fils, Slimane, qui est un jeune garçon de dix ans, n’a jamais connu sa mère. Son père le nie croyant qu’il est le fruit d’un péché.

En plus du Grand prix 2020, «L’automne des pommiers» a réussi à obtenir les deux prix de l’image et de la critique. Celui du jury a été remis à «The punch » de Mohamed Amine Mounna. Alors que le film «Adam» de Maryam Touzani est parvenu pour la même occasion à décrocher trois prix, dont ceux de la réalisation et du scénario. Ce long-métrage sur la condition féminine au Maroc a permis ainsi à Nisrine Erradi d’obtenir celui du premier rôle. Hassan Richiou a réussi, quant à lui, à décrocher le prix du premier rôle masculin pour sa participation dans le film «Olivier Black» de Tawfik Baba. Ce long-métrage a permis aussi à Modou Mbow d’avoir celui du deuxième rôle masculin dans le cadre de cette compétition. Alors que le prix de la deuxième interprétation féminine a été attribué ex aequo aux trois actrices Fatima Zahra Bennacer, Houda Rihani et Fatima Harrandi «Raouia» pour leur participation dans «Les portraits du ciel» de Mourad El Khaoudi.

Présidé par le directeur de l’Ecole supérieure des arts visuels de Marrakech, Vincent Melilli, le jury du court-métrage a récompensé par le Grand prix «Yoon» de Wadii Charrad. Le prix spécial du jury est revenu au film «Les sentiers de la colère» de Lina Arious. Alors que celui du scénario est revenu à Moncef El Kadiri et Yazid El Kadiri pour le court-métrage «Encre ultime».

Quant à la compétition du long-métrage documentaire, programmée pour la première fois dans le cadre de ce festival, les trois membres du jury, présidé par la réalisatrice Hind Bensari, ont remis le Grand prix au film «Avant le déclin du jour» de Ali Essafi. Alors qu’ils ont attribué le prix spécial du jury à «Dans tes yeux, je vois mon pays» de Kamal Hachkar.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles