Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Le Nobel de littérature Vargas Llosa, irresponsable selon Pékin

23.03.2020 - 14:59
La Chine a accusé lundi le prix Nobel de littérature péruvien Mario Vargas Llosa de diffamer son gouvernement en émettant des “opinions irresponsables et préjudiciables” dans la presse espagnole et péruvienne sur l’origine supposée du nouveau coronavirus. “Nous respectons la libre expression, mais cela n’implique pas d’accepter des diffamations et des stigmatisations arbitraires”, a dénoncé l’ambassade de Chine au Pérou dans un communiqué.
La représentation diplomatique a appelé l’écrivain, “en tant que figure publique, à ne pas diffuser des opinions irresponsables et préjudiciables qui ne servent à rien”.
Dans une tribune publiée dimanche dans les quotidiens espagnol El Pais et péruvien La Républica, Mario Vargas Llosa affirme en substance que si la Chine était une démocratie, la situation sanitaire mondiale en lien avec la pandémie de coronavirus serait différente. “Personne ne semble remarquer que rien de tout ça ne serait en train d’arriver dans le monde si la Chine populaire était un pays libre et démocratique et non pas une dictature”, écrit notamment le prix Nobel 2010.
L’auteur a fait valoir dans sa tribune qu’en Chine “au moins un médecin prestigieux, et peut-être plusieurs, ont détecté ce virus avec beaucoup d’anticipation et au lieu de prendre les mesures correspondantes, le gouvernement a essayé de cacher l’information et de faire taire cette voix ou ces voix sensées et tenté d’étouffer l’information, comme le font toutes les dictatures”.
Dans son texte, M. Vargas Llosa renforce l’idée d’une origine chinoise supposée du nouveau coronavirus avec la phrase “ce virus provenant de Chine”, une expression que l’ambassade chinoise au Pérou a qualifié d’”inexacte”.
“L’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’a pas réussi à identifier l’origine du Covid-19 jusqu’à présent”, a réfuté la représentation chinoise. Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a laissé entendre jeudi soir sur Twitter que l’armée américaine aurait introduit le virus à Wuhan, où la plupart des scientifiques s’accordent à dire que l’épidémie a commencé en décembre.
» Source de l'article: liberation

Autres articles