Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

«Zhar El Batoul» : Une série historique attendue pendant le mois de Ramadan

05.04.2020 - 22:15

La série «relate l’histoire de Batoul, mariée à un leader politique. Un jour, elle va se retrouver plongée au cœur d’un complot».

Elle est l’une des séries phares très attendues durant le mois sacré de Ramadan. Il s’agit de «Zhar El Batoul» réalisée par Hicham El Jebbari et produite par la deuxième chaîne 2M. C’est une série historique inspirée de l’histoire du Maroc. «C’est une mini-série historique de quatre épisodes d’une durée de 52 minutes», explique le réalisateur. Écrite par Meryem Drissi, «Zhar El Batoul» réunit un panel d’acteurs issus du théâtre, de la télévision et du cinéma. Ainsi, le public retrouvera Salma Rachid, Rabii Kati, Anouar El Joundi, Omar Lotfi, Said Ait Bajja, Hassna Moumni, Imane Hadi et autres.

Selon le réalisateur, la série est tournée au cœur du sud du Maroc, plus précisément dans la ville de Ouarzazate. «Je me suis appuyé sur les paysages naturels d’Ouarzazate. Ils m’ont servi comme espace imaginaire et narratif», dit-t-il. Alliant entre drame et romantisme, la série «relate l’histoire de Batoul, mariée à un leader politique. Un jour, elle va se retrouver plongée au cœur d’un complot». Outre «Zhar El Batoul», Hicham El Jebbari prépare d’autres projets de télévision. D’ailleurs, il vient de reporter le tournage d’une série intitulée «Salamate Abou Lbanate», produite par MBC5. «A cause de la pandémie du coronavirus, on a arrêté son tournage», explique-t-il. Réalisateur, producteur, scénariste et metteur en scène confirmé, Hicham El Jebbari, plus connu dans le monde de la télévision et du théâtre, compte à son actif plusieurs travaux, à l’instar des sitcoms et séries comme «Dar L’Warata 1 & 2», «Och L’Bnat», «Rass Lamhayen», «Bent Nass» et «L’Bakhil w L’Messraf», «Al Madi la yamoue» ou «Daba tezyane» diffusée sur MBC5. Il a également réalisé des capsules comme «Nass L’piceri», «f’Salon», «Ana w Mouna w Mounir» et «Merdi Mimtou».

Au cinéma, il compte plusieurs films court et longs métrage dont «Mort à l’aube», «La Peine, Ça Tourne», «La Route des Hommes» et «Le Diable Naîtra» et «Larme de Satan». D’ailleurs, certaines de ses réalisations ont remporté des prix importants au Maroc et à l’étranger. Au théâtre, il a mis en scène plusieurs pièces connues dont «Dak w Skat», «Darham Lahlal», «Miâadna Laâcha», «Saad L’Bnat», «Dir Mziya», et «Taleb Ragheb».

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles