Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Des nouveautés pour passer un bon Ramadan sur «Al Aoula»

22.04.2020 - 16:18

La programmation ramadanesque sera bien étoffée. Sur la chaîne Al Aoula, les téléspectateurs savoureront, autour du ftour, la sitcom humoristique «Serba, de Londres à la ferme». Réalisée par Ali Tahiri, cette oeuvre, qui sera diffusée tous les jours à 19h35, est interprétée par Rachid Rafik, Adnane Mouhejja, Rafik Boubker, Aziz Dadas, Ilham Ouaziz, Bachir Ouakine et bien d’autres. «A suivre en famille», exalte la chaîne. A 20h15, le public passionné de «Souhlifa» de Hamza Atifi trouvera chaque jour son compte. Cette série est, comme le précisent les initiateurs, de retour cette année pour de «nouvelles aventures de Souhlifa avec son oncle récemment marié». En 2018, elle avait réalisé des performances élevées. A son compteur, elle affiche 5,1 millions de téléspectateurs en moyenne, 33% de parts d’audience, 276 millions de vues sur YouTube où elle est n°1 des tendances. Juste après, place à «Yacout Wa Anbar» réalisée par Mohamed Nasrat. Cette série quotidienne interprétée, entre autres, par Nora Skalli, Aziz Hattab, Sandia Taj Eddine et Houda Sadki, est, selon la chaîne, «un conte, une fiction et une morale». A leur tour, les séries préférées des Marocains «continuent». C’est le cas de «Kadiyat Omr» de Mourad El Khaoudi, qui s’est entouré d’un casting de renom alliant, entre autres, les artistes Mohamed Khouyi, Meriem Bakouch et Nasser Akabab. Pendant le mois sacré, cette oeuvre sera diffusée à raison de deux épisodes chaque mercredi à 22h30. Aussi, la série «Wlad L’moukhtar» de Ghita Kessar et Ali Tahiri, sera émise en deux épisodes chaque lundi à 22h30. Elle est interprétée par Amine Ennaji, Driss Roukhe, Omar Lotfi, Fatimezzahra Bennacer et Sahar Seddiki entre autres. Et ce n’est pas tout ! La chaîne fait dans la nouveauté avec la minisérie «patrimoniale» intitulée «Morjana», de son réalisateur Mohamed Chrif Tribak, qui sera diffusée chaque mardi à 22h30.

Cette oeuvre qui, selon la même source, allie «romance, aventure et suspens», est interprétée par un casting comprenant des artistes de renom dont Abdesslam Bouhssini, Hassane Foulane et Zhor Slimani. Les téléfilms «inédits» ne sont pas en reste. Ainsi, les téléspectateurs auront rendez-vous chaque samedi à 22h30 avec «Al Madi la yaoud», «L’congé», «L’baliza», «L’hamza» et «Attakrim». Mieux encore, «Al Aoula» programme pour le mois sacré «Oussrati», le nouveau talk 100% familial, qui sera diffusé chaque jour avant le ftour. Dans cette émission, qui aborde la santé et la psychologie de la famille, des experts interviennent pour apporter un éclairage sur la psychologie, le conseil juridique voire la nutrition. Il est également question de découverte et culture sur Al Aoula à travers la 12ème saison de l’émission «Amouddou» et le docu-fiction «Aabaq Attourath». Rimant bien avec le mois sacré, la spiritualité est également au coeur de la grille ramadanesque de la chaîne. Dans ce sens, Al Aoula diffusera du lundi au vendredi «Addourouss Al Hassani », chaque vendredi «Fi dilal Al Islam», chaque jour «Hadith Assaim» et «Al Massira Al Qoranya». Pour rappel, la chaîne a récolté l’an dernier 3,6 millions de téléspectateurs en moyenne pendant le ftour, jusqu’à 41% de parts d’audience et jusqu’à 4 millions de téléspectateurs en moyenne pour les programmes du prime d’Al Aoula pendant le Ramadan de l’an dernier. Sur le digital, Ramadan Al Aoula est le n° 1 des tendances sur YouTube où elle a 633 millions de vues. Ce sont aussi 30% des personnes qui suivent Al Aoula sur YouTube sont des MRE et 60% des personnes qui suivent la chaîne sur le digital sont des jeunes de moins de 35 ans. Des performances susceptibles d’augmenter en Ramadan 2020.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles