Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Sur sa page officielle Facebook : Sophia Tsu lance une série ramadanesque

04.05.2020 - 09:31

L’artiste, qui se met devant la caméra de son smartphone sur fond d’un décor intimiste, pose de manière hilarante des questions sur des objets et produits, entre autres, utilisés en mois de jeûne.

L’humoriste Sophia Tsu, de son vrai nom Sophia Bentamy, vient de lancer une série ramadanesque sur sa page officielle Facebook. Intitulée «Tsuwlouni», cette œuvre est, comme le précise sa conceptrice, dédiée «chaque jour aux énigmes à résoudre à propos du mois sacré». Pour animer cette série, elle fait dans l’humour social. «J’essaie d’y transmettre également des messages de sensibilisation», détaille-t-elle.
A la manière des énigmes de type «qui suis-je», l’artiste, qui se met devant la caméra de son smartphone sur fond d’un décor intimiste, pose de manière hilarante des questions sur des objets et produits, entre autres, utilisés en mois de jeûne. La réponse de chaque énigme étant indirectement donnée dans l’épisode suivant. L’objectif étant de lancer un défi parmi ses followers.

Outre cette œuvre, l’humoriste, également coach, a, depuis le début du confinement sanitaire, lancé des séances gratuites de coaching pour assister les enfants âgés jusqu’à environ 12 ans en langue française. Une initiative qu’elle appelle «La confistoire de Tsu», un mélange de «confiseries et de confitures, tout en lecture pour nos petits et pourquoi pas nos grands», et qu’elle poursuit en ce mois de carême. «En ce Ramadan, les parents ne savent pas comment gérer leurs enfants. Je partage quotidiennement un live sur ma page en faisant de la lecture pour enfants pendant une vingtaine de minutes. Ce sont mes followers qui m’ont suggéré de faire des propositions dans ce sens», indique-t-elle. La coach, qui a également créé un groupe avec des familles pour un échange de conseils, rappelle aussi avoir été invitée pour cette activité de lecture par le journaliste et écrivain Ouadih Dada, qui fait à son tour un live pour apporter un réconfort aux followers.

Cela étant, Sophia Tsu s’est fait une renommée sur les réseaux sociaux avec son humour social constructif et éducatif. Elle a choisi d’y partager des capsules pour aborder certains phénomènes ayant pris une ampleur dans le vécu quotidien et ses espaces. Sa visée étant de sensibiliser à leurs inconvénients «en faisant rire les gens». En fait, l’humour est, pour elle, une passion. «Depuis que j’étais enfant, j’aimais les blagues. Je faisais même rire mes parents. Il m’arrivait aussi d’imiter certaines personnes», confie-t-elle en rappelant avoir suivi un parcours estudiantin pour devenir experte financière. Après quoi, son arc s’arme de plusieurs cordes dont celles du management, du coaching, des techniques de la communication, de programmation neurolinguistique et de langues. Elle maîtrise d’ailleurs l’anglais outre le français qu’elle enseigne dans un centre.

Pour rappel, l’artiste n’est pas à sa première série ramadanesque. L’an dernier, elle a fait, dans la même période, une série intitulée «Makloub» (A l’envers) dont les épisodes se terminent également sur une note de sagesse.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles