Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Essaouira : L’art au chevet des jeunes filles rurales

13.05.2020 - 16:07

Un projet qui leur permet de montrer l’étendue de leurs talents

Les jeunes filles participent à ces confections en broderie à la main du nouveau modèle de sacs du Label Chellaoui, qui est en raphia et aux couleurs du Maroc et de l’Afrique.

Promouvoir la créativité et le savoir-faire artisanal des jeunes filles rurales dans la province d’Essaouira. C’est l’objectif principal d’une initiative sociale et solidaire de l’artiste multidisciplinaire Nadia Chellaoui et la présidente de l’association Moussanada (Soutien) Meriem Biche Lorente, connues toutes les deux par leur passion pour l’artisanat et leur engagement en faveur des populations défavorisées. Elles s’engagent à travers ce partenariat à travailler ensemble, la main dans la main, pour apporter de l’aide et du soutien aux jeunes filles bénéficiaires, tout en les faisant profiter de leurs expériences dans les domaines artistique et associatif. Les deux partenaires veulent également grâce à ce projet participer à cet élan de solidarité dont les Marocains continuent de faire preuve en vue d’endiguer l’épidémie du coronavirus. «Nous prenons part à cette dynamique citoyenne qui nous rend tous fiers et nous voulons surtout valoriser la jeune fille en milieu rural en lui offrant une opportunité de montrer tout son talent et son énergie».

Avec l’implication de l’association Moussanada et la participation des jeunes filles bénéficiaires, l’usage d’un produit du terroir local s’inscrit dans une vision très écologique qui anime le travail de l’artiste Nadia Chellaoui. «Il est question de venir en aide à ces jeunes filles qui ont de l’or entre les doigts, mais aussi de mettre la lumière sur un produit phare du Maroc que l’on peut utiliser pour différentes créations, dans un élan écologique certain», souligne Nadia Chellaoui.

Le choix de la province d’Essaouira pour le lancement de ce projet n’est pas dû au hasard. C’est une région très chère aux cœurs de Meriem Biche Lorente et Nadia Chellaoui. Très connue de la population des différentes zones de la province d’Essaouira, la première y est très active comme militante associative et dans de nombreux projets citoyens au profit des personnes défavorisées. Profitant de son amour pour cette province et son engouement pour ce projet, Nadia Chellaoui a décidé de lancer l’une de ses nouvelles créations, avec un produit du terroir souiri. «Le raphia de cette belle région, riche en variétés de palmiers, marque l’une des plus belles spécialités artisanales de la zone», fait savoir Nadia Chellaoui.

Encadrées par cette artiste multidisciplinaire, les jeunes filles participent à ces confections en broderie à la main du nouveau modèle de sacs du Label Chellaoui, qui est en raphia et aux couleurs du Maroc et de l’Afrique.
Les jeunes filles vont broder le visage icône de l’artiste, aujourd’hui si reconnaissable en tant que signature picturale et en tant que figure de la fashion. «C’est là une autre inclinaison du regard de la plasticienne, qui mise aujourd’hui sur cette vision écologique de l’avenir», ajoute Nadia Chellaoui.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles