Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

L’idée est soufflée par Aziz Tounsi : Quand les masques inspirent les artistes-peintres

31.05.2020 - 19:53

«Ce sont de vrais masques en tissu. Chacun en a choisi un qui lui convient et a essayé d’y faire preuve de créativité et d’aborder le sujet du Covid-19».

Inédit. Les masques médicaux n’ont pas échappé à l’inspiration de l’artiste-peintre Aziz Tounsi en ces temps de corona. Une belle idée qu’il immortalisera le temps de l’exposition en ligne «Peintures sur masques» avec une vingtaine de créateurs marocains. Un événement virtuel, prévu le 29 mai soir sur la page officielle du centre culturel Sala Al-Jadida qui sera égayée par ces œuvres. «Ce sont de vrais masques en tissu. Chacun en a choisi un qui lui convient et a essayé d’y faire preuve de créativité et d’aborder le sujet du Covid-19.

Le tout en portant ce masque», précise Aziz Tounsi également commissaire de l’exposition en étayant les insinuations de l’exposition. «C’est pour dire que l’artiste-peintre est conscient de toutes les mesures sanitaires destinées à se prémunir tout en s’engageant à respecter les conditions préventives. C’est pour insinuer en même temps que ces masques, qui sont un moyen de protection, ont fait l’objet de la créativité de cet artiste qui y a apposé son dessin tout en essayant de livrer une copie d’un produit artistique portant des messages», détaille M. Tounsi qui indique que le directeur du centre culturel est assez enthousiaste à l’idée et l’événement. Ces objets sont, pour le commissaire, des œuvres artistiques, extraordinaires et à la hauteur, qui peuvent être mises sur des superficies de tissu selon une dimension qui peut également faire l’objet de la créativité de l’artiste. De quoi bien se souvenir du coronavirus.

Cela étant, le commissaire de l’exposition ne manque pas d’énumérer les artistes-peintres participants. Il s’agit de Hassan Echebough et Imane Essellami, de Casablanca, Abdelaziz El Alami de Fès, Mustapha Ghoumani et Hamza Tounsi de Salé, Aziz Tounsi de Rabat, Mohamed Mikou de Fès, Abdellah Rami et Toufik Essyaihi de Kénitra, Mohamed Chouikh Ben Seffaj de Tétouan, Hamid Boukhraz de Kénitra, Zhor El Maanani d’El Jadida, Fatima El Akrad de Salé, Mohamed El Allami de Khénifra, Mounir Benrkia de Tanger, Badr El Mesbahi de Larache, Noureddine El Haimeur de Beni Mellal, Othman Chemlani de Salé, Khalid El Alouaji de Sala El Jadida, Khadija Rachad, Abdellah Bouzrik et Soufiane Ouerradi de Beni Mellal. Et ce n’est pas tout. La créativité d’Aziz Tounsi ne se limite pas aux masques. «Depuis le début du confinement, j’ai commencé à travailler sur une toile surréaliste pour documenter le Covid-19», confie-t-il.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles