Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

FFICM de Tétouan : Un programme à distance pour faire face à la Covid-19

07.06.2020 - 19:46

Il est destiné aux enfants, aux jeunes et aux enseignants

La Fondation du Festival de cinéma méditerranéen (FFICM) de Tétouan vient de mettre en place un programme cinématographique à distance pour contrer la propagation de la pandémie de Covid-19.

Ce programme riche en activités culturelles et éducatives est destiné aux enfants, aux jeunes et aux enseignants.
«Au plus fort de la crise, la Fondation était en action, organisant des réunions et participant à des rencontres de concertations en visioconférences», selon un communiqué émis dernièrement par le bureau exécutif de la FFICM.

La Fondation était représentée par son président Ahmed Elhousni, selon la même source, à plusieurs visioconférences avec la présence de Sarim Fassi Fihri, directeur du Centre cinématographique marocain (CCM), visant à échanger les points de vue sur la situation actuelle du secteur cinématographique et envisager un plan de relance qui permettrait un retour rapide à la normale. «Les vœux des différents intervenants étaient de revoir les films marocains et internationaux circuler librement, comme auparavant», a-t-on souligné.
Par ailleurs et avec l’annulation de son festival, programmé chaque année au mois de mars, la fondation fait part, au bonheur de son fidèle public et des amoureux du septième art, du lancement d’un programme cinématographique composé des projections de films marocains et méditerranéens, des tables rondes, des rencontres, et des activités pédagogiques. «Des «Semaines thématiques» seront également prévues à l’entrée culturelle prochaine à partir du mois d’octobre», a-t-on ajouté.

Notons que dans ce sens, la FFICM prévoit de lancer à partir du mois d’octobre, en concertation avec le président d’honneur de la fondation, l’artiste-peintre Mehdi Qotbi, un autre nouveau programme cinématographique à deux volets. Il sera mené en collaboration avec les trois principaux partenaires locaux, notamment l’Association des enseignants de français (AMEF), l’Espace de citoyenneté pour le développement humain (ECDH) et la Direction provinciale du ministère de l’éducation nationale.
La fondation prévoit des projections de films méditerranéens et d’autres activités culturelles et artistiques, au profit du public de la ville de Tétouan et de la région du Nord. Elle propose ainsi dans le cadre de la rubrique «A l’Ecole du cinéma», des films à dimension pédagogique, des ateliers d’écriture et de création et des cours de lecture filmiques, qui sont destinées aux enfants, aux jeunes et aux enseignants et d’autres activités culturelles en relation avec le cinéma.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles