Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Secteur de la culture : El Ferdaous dévoile son plan de sauvetage

17.06.2020 - 17:04

Un programme de soutien pour faire face à l’impact de la crise sanitaire

Le ministre a annoncé le lancement à partir du 17 juin d’un appel à projets dans l’édition et le livre pour une enveloppe de 11 MDH dans les domaines de l’acquisition d’ouvrages auprès des librairies et des éditeurs.

Alors que le secteur culturel est durement impacté par la crise sanitaire, le ministre de la culture, de la jeunesse et des sports, Othman El Ferdaous, vient d’annoncer le lancement du programme de soutien pour protéger les acteurs de la scène culturelle. «Conscient de l’apport des créateurs, artistes et auteurs, dans la fabrication du lien social, de la cohésion et de la capacité d’innovation, nous annonçons un programme exceptionnel de soutien aux acteurs culturels des mondes de l’art et du livre, personnes physiques, associations et entreprises, en vue d’atténuer l’impact socio-économique de l’état d’urgence sanitaire», indique Othman El Ferdaous.

Il faut dire que le programme comprend une batterie de mesures destinées à plusieurs domaines. Dans le détail, la distribution anticipée par le Bureau marocain des droits d’auteur (BMDA) à partir du 15 juin au profit des auteurs et créateurs adhérents, de toutes les répartitions restantes programmées pour l’exercice 2020, soit 35,4 MDH. Selon le ministre, les répartitions concernent les perceptions de l’année 2019 des droits d’auteur et de la rémunération pour copie privée pour les trois catégories : lyrique, dramatique et littéraire, conformément aux recommandations de la Confédération internationale des auteurs et compositeurs (CISAC) et du programme ResiliArt de l’Unesco. Le programme inclut également le lancement à partir du 17 juin d’un appel à projets artistiques pour une enveloppe globale de 39 MDH dans plusieurs domaines. Concernant le secteur du théâtre et les tournées nationales, une enveloppe prévisionnelle de 20 MDH (jusqu’à 200.000 DH par projet) sera débloquée.

S’agissant du secteur de la musique, chanson, arts de la scène et arts chorégraphiques, une enveloppe prévisionnelle de 12 MDH sera allouée (jusqu’à 250.000 DH par projet). Quant aux expositions d’arts plastiques et/ou visuels portées par les galeries, le ministère leur réserve une enveloppe prévisionnelle de 2 MDH (jusqu’à 250.000 DH par projet). Par ailleurs, d’autres mesures ont été annoncées par le ministre de la culture pour atténuer les impacts de la crise sur le secteur de l’art plastique. Il s’agit de l’acquisition d’œuvres d’arts plastiques ou visuels auprès des artistes pour une enveloppe prévisionnelle de 3 MDH (de 5.000 à 30.000 DH par œuvre) afin d’enrichir les collections du ministère et d’encourager les jeunes talents et participation à l’initiative d’acquisition d’œuvres d’arts plastiques et visuels de la Fondation nationale des musées à hauteur de 2 MDH, ce qui porte l’initiative à 8 MDH. Toujours dans le cadre du programme d’appui au secteur culturel, le ministre dévoile les grandes lignes de partenariat approfondi conclu avec la FNM.

La convention porte notamment sur un prêt d’œuvres d’art issues de la collection non exposée du ministère afin que les œuvres des artistes marocains soient mises à la disposition du public dans les musées du Royaume et à l’international et la mise à disposition du scanner très haute définition de la Bibliothèque Nationale du Royaume modèle «Newly Muse» 2×2 résolution 1090dpi à 7,4 milliards de pixels) pour contribuer à l’accélération de la numérisation des collections de la Fondation.

Enfin, le ministre a annoncé le lancement à partir du 17 juin d’un appel à projets dans l’édition et le livre pour une enveloppe de 11 MDH dans les domaines de l’acquisition d’ouvrages auprès des librairies et des éditeurs pour distribution dans les bibliothèques publiques, édition de revues culturelles (papier et électronique), opérations de sensibilisation à la lecture, et participation des auteurs marocains aux résidences d’auteur et aux salons internationaux.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles