Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

D’un investissement global de près de 210 millions de dirhams : Le palais des arts et de la culture de Tanger bientôt fin prêt

18.06.2020 - 14:19

Bénéficiant de sa position stratégique sur la baie de Tanger, le palais des arts et de la culture entre dans la phase des dernières finitions pour pouvoir accueillir ses premiers visiteurs.

Très attendu, ce palais fait partie des nouveaux équipements culturels structurants réalisés ou en cours de réalisation, qui sont dans leur ensemble destinés à redonner à la ville du détroit son élan culturel et son positionnement comme lieu d’accueil pour de nombreux artistes et intellectuels marocains et étrangers. Entamés en mars 2017, les travaux de réalisation de ce nouveau complexe culturel – qui s’inscrit dans le cadre du programme royal de Tanger-Métropole – ont accusé au début de leur lancement un peu de retard. C’est pourquoi et sous la supervision du wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, toutes les parties prenantes à ce projet et à leur tête le département de la culture sont à pied d’œuvre pour qu’il soit livré au début de cette saison estivale. D’une enveloppe budgétaire globale de près de 210 millions de dirhams, le nouveau palais des arts et de la culture s’annonce comme un bijou architectural avec son emplacement surplombant la zone côtière de Malabata. Avec sa grande superficie de 24.000 m2 et près de 1.800 places, ce complexe culturel sera géré par un effectif de plus d’une trentaine de fonctionnaires et d’employés du ministère de tutelle.
Notons que ce nouveau palais des arts et de la culture se distingue par son grand théâtre permettant d’accueillir jusqu’à 1.400 personnes. Il se compose, entre autres, de deux salles de spectacle de 200 places chacune, des ateliers créatifs pour enfants et adultes et des studios d’enregistrement visant à répondre aux besoins des professionnels et de jeunes talents de la région.

En plus de ce nouveau palais des arts et de la culture, Tanger a connu, ces derniers temps, la mise en vigueur de quelques projets culturels à leur tête le complexe culturel de feu Ahmed Boukmakh (près de 800 places), qui a été inauguré en grande pompe en octobre 2016. Ces infrastructures continuent d’être renforcées par d’autres, dont la majorité est programmée dans le cadre du plan Tanger-Métropole. Elle englobe également la partie consacrée à la mise en valeur du patrimoine tangérois, notamment grâce à la réhabilitation du parc Perdicaris avec son château éponyme et qui a été complètement aménagé et restauré pour accueillir un musée avec ses espaces d’exposition sur l’histoire, les paysages naturels et la biodiversité de la région. Il s’agit également des projets de rénovation et de restauration de la villa Harris et les célèbres grottes d’Hercule, qui sont toutes les deux témoins de la mémoire glorieuse de la ville du détroit.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles