Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Les ministres de la Culture de l’ISESCO s’engagent à renforcer la place de la culture face aux crises

21.06.2020 - 23:31
Les participants à la Conférence extraordinaire virtuelle des Ministres de la culture des états membres de l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) se sont engagés en faveur de la promotion de la place de la culture dans les sociétés de demain pour faire face aux défis futurs.
Dans une Déclaration finale ayant sanctionné cette conférence, organisée avec la participation de 50 États et 22 organisations internationales sous le thème “Durabilité de l’action culturelle face aux crises (COVID-19), les ministres de la Culture, ainsi que les chefs et représentants des organisations internationales et régionales se sont également engagés “à soutenir et développer la culture numérique, en renforçant la sensibilisation à l’importance du patrimoine culturel et en encourageant la culture de la solidarité culturelle”.
Le Maroc était représenté à cette conférence par le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, M. Othman El Firdaouss, qui a présenté, à l’occasion, un certain nombre d’initiatives culturelles prises par le Royaume pour atténuer les répercussions de la pandémie sur le secteur culturel, notamment le lancement d’un programme de soutien aux producteurs de contenus culturels d’une valeur de 100 millions de dirhams, et la mise en place de partenariats avec les institutions culturelles nationales.
Lors de cette conférence, les différents intervenants se sont engagés à mettre en place des projets et programmes culturels destinés à rapprocher la culture des citoyens dans les zones urbaines et rurales, et à améliorer la situation actuelle de l’action culturelle et des intellectuels via une nouvelle vision plus créative, développée et adaptée aux grandes orientations qui s’imposent fortement sur la scène internationale, notamment la promotion de la diversité culturelle, la protection du patrimoine matériel et immatériel et le recours aux applications de l’intelligence artificielle, lit on dans la déclaration finale publiée sur le site internet de l’organisation, basée à Rabat. Ils ont également réitéré leur soutien à la vision de l’Organisation, basée sur la sauvegarde, la protection, l’appui et la remise en état du patrimoine culturel et civilisationnel du monde islamique pour préserver son identité culturelle, ainsi que sur la consécration des droits de l’homme, en particulier les droits culturel, notamment en temps de crises et de catastrophes.
Dans la même veine, la déclaration finale a souligné l’importance de développer le tourisme culturel et de renforcer la complémentarité entre le secteur culturel et le secteur sportif dans l’édification de l’Homme, à travers la mise en place d’un système intégré de programmes au profit des différentes catégories sociétales.
Les participants ont également souligné l’importance du Projet stratégique culturel numérique porté par l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture en tant qu’initiative proactive pour la gestion de la chose culturelle, se félicitant de l’initiative “Foyer numérique de l’ISESCO”, qui constitue une plateforme de connaissances dans les domaines de l’éducation, des sciences, de l’innovation et des sciences humaines, et englobe le programme “La culture à distance”. A cet égard, ils se sont engagés à soutenir ce programme et à en enrichir les contenus numériques, en particulier le Portail du patrimoine dans le monde islamique et les bibliothèques numériques, exprimant leur volonté de coopérer avec le Centre de l’ISESCO du patrimoine et le Comité du patrimoine dans le monde islamique, afin de mettre en relief la richesse du patrimoine culturel et civilisationnel des Etats membres et d’accélérer l’inscription du plus grand nombre possible de sites du patrimoine matériel.
» Source de l'article: liberation

Autres articles