Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Théâtre d’enfant : Un art à exercer professionnellement selon El Houcine Essekkaki

10.07.2020 - 13:52

Les expériences rarissimes en théâtre d’enfant sont-elles toujours réussies dans le pays ? Hormis celles qui sont célèbres, d’autres, moins connues, veillent à faire cette discipline dans les règles de l’art. L’acteur et animateur marocain El Houcine Essekkaki en fait partie.
Pour cet artiste, qui vient de préparer avec sa troupe un spectacle intitulé «Asdikae Elghaba» (Les amis des bois), ce théâtre est censé être «un métier professionnel». «Au-delà de l’instinct, il faut avoir reçu une formation ou une expérience pour personnifier ce théâtre. Il faut également être un vrai artiste pour l’animer», précise-t-il.
Dans son cas de figure, il a eu la chance d’intégrer les fameuses troupes El Badaoui, Benbrahim et Abderraouf, après avoir fait du théâtre scolaire depuis l’âge de sept ans, puis celui universitaire.
Quant à la renommée auprès du grand public, l’animateur indique qu’il faut avoir fait «des apparitions sur la télévision». «La majorité des artistes en ce théâtre y travaillent en recourant à des connaissances dans les écoles entre autres. Alors que ce genre artistique est assez différent parce que le vrai clown doit aussi être artiste», constate-t-il. Pour sa part, M. Essekkaki, qui œuvre dans le cadre de la troupe «Simo Animation», organise des tournées pour générer un soutien financier. C’est, en fait, avec ce groupe, composé de 7 à 8 artistes, qu’il anime ses spectacles.

A propos du show «Asdikae Elghaba» (Les amis des bois), l’artiste, qui a animé des shows en ligne pendant le confinement, précise qu’il comprend des scènes en masques d’animaux et danses. «Nous voulions bien soumettre cette œuvre pour solliciter des subventions, mais nous n’en avons pas encore fini les répétitions étant donné que les théâtres sont fermés de par le coronavirus. D’autant plus que nous n’avons pas les moyens pour l’enregistrer», détaille-t-il. Pour l’heure, la troupe, qui œuvre depuis 23 ans dans le cadre d’une association «Rifak El Khair» (Amis de la bonté) dont l’animateur est directeur artistique, dispose d’une autre œuvre appelée «Les amis du clown» qu’elle envisage de présenter pour avoir de l’aide. «Le ministère de la culture a annoncé un soutien exceptionnel pour les troupes de théâtre à l’aune de la Covid-19. Un premier cahier des charges a fixé un délai pour le 3 juillet pour la soumission des dossiers. Par contre, un deuxième cahier des charges a fixé le délai du 17 juillet en prévoyant, de plus, de présenter également un spectacle enregistré», explicite-t-il en rappelant que sa deuxième œuvre est prête.
Cela étant, les œuvres de cette troupe abordent des thèmes destinés aux seuls enfants. C’est le cas de l’environnement, la sécurité routière, du comportement à l’école, de l’hymne national et de l’éducation à l’environnement. Le tout en se glissant dans une peau comique.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles