Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

De nouveaux jalons pour l’écriture poétique proposés par Salah Boussrif

13.07.2020 - 13:55

Le poète marocain Salah Boussrif vient de publier un livre intitulé «Assahm Wa El Watar, Bayanate Fi Hadathat El Kitaba» (La flèche et la corde, Enoncés en écriture moderne).

Une œuvre dans laquelle l’auteur édifie les conceptions et notions exigées par l’écriture poétique. Pour lui, «la notion du poème est un concept que nous utilisons sans l’interroger». Comme il le précise, des concepts, à l’instar du vers et de la rime, remontent au passé. «Quant au présent de la poésie, il est différent en vision et conception», indique-t-il. Dans ce sens, il pose une question. «Est-ce à dire que nous penchons pour la modernisation conservatrice ou n’acceptons-nous pas des appellations convenant à notre ère en nous limitant aux ancêtres pour prétendre que nous les avons dépassés ?».

C’est pourquoi l’écrivain interroge les notions de la poésie dans ce livre qui tend, selon l’auteur, à «ancrer le concept de l’écriture moderne». «La poésie étant un concept qui n’a rien à voir avec le poème que nous avons considéré une poésie alors que le poème est un genre poétique. D’autant plus que la poésie rassemble des styles», tranche-t-il.
Le poète veut ainsi, par une agitation, sortir de la modernité. Pour lui, le son régit toujours la structure de la poésie contemporaine. A son sens, «la manière dont l’écriture veille à poser le son, en tant que composante, est plus importante que le discours qui n’est pas à la hauteur du texte». Ce son et ce discours sont revus par «la flèche et la corde», intitulé du livre afin de révéler l’attachement du discours à l’oral et la provenance du concept du texte issu du tissage et de l’œuvre.

Ainsi, le livre suscite des sujets que le lecteur doit, selon le poète, «méditer et interroger à partir de la poésie, son passé et présent sans s’attacher aux notions». «Des notions que nous avons utilisées, en tant que constantes, à notre insu sans les décomposer, revoir et critiquer», enchaîne-t-il. D’où le sens de «la flèche et la corde», soit le recours à de nouvelles fonctions, notamment l’écriture qui est le nouvel horizon poétique proposé par le poète non seulement dans ce livre mais aussi d’autres œuvres théoriques et poétiques basées sur les principes du changement et de la différence.

Pour rappel, l’auteur également directeur du magazine «Attaqafa El Maghribia» (La culture marocaine), a publié plusieurs recueils et livres. Sur le même sujet, il a édité «La modernité de l’écriture en poésie arabe contemporaine».

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles