Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Dans une exposition à Marrakech : Des artistes contemporains s’expriment sur notre identité collective

25.07.2020 - 11:33

Le Comptoir des Mines Galerie à Marrakech résiste à la crise de la Covid-19 en organisant une nouvelle exposition collective qui se tient jusqu’au 20 septembre.

Intitulé «Résistance d’une promesse», ce show de toiles désigne selon la galerie à la fois l’action que celle-ci entreprend de résister à la crise et les valeurs qu’elle a toujours soutenues. Comme l’indique l’appellation de l’événement, celui-ci illustre la promesse de la galerie de «être toujours là».
Au-delà de ces principes, la galerie précise que cette exposition est «une façon de parler de notre identité collective ballottée entre les forces qui nous poussent tantôt à être ceci ou cela, et qui souhaiteraient nous enfermer dans un habit trop étroit pour nous». En d’autres termes, cette manifestation rappellera notre singularité face à «ces blocs» et notre attachement aux valeurs de liberté, solidement ancrées dans notre histoire de l’art.

Pour ce faire, la galerie convoque le défunt Mohammed Kacimi et les artistes avec lesquels elle collabore. «Nous avons dessiné un parcours qui revendique une vision alternative du monde du Maréchal Lyautey à Mahmoud Darwich, et de la cause palestinienne à une vision erronée de l’Afrique, éternelle découverte de l’Occident», détaille la même source. Ainsi, cette exposition présente un certain regard sur la scène artistique marocaine, de Mohammed Kacimi, un des pionniers de l’ère moderne, à Mustapha Akrim, Mohamed Arejdal, Khalil Nemmaoui, Mariam Abouzid Souali, Hassan Bourkia, Fatiha Zemmouri, Simohammed Fettaka, artistes novateurs de la scène contemporaine marocaine.

Cette sélection d’artistes se distingue, selon la galerie, par une pluralité créative singulière mais qui défend des valeurs communes affirmées, une appartenance territoriale, culturelle et spirituelle, à la liberté intellectuelle de défendre un passé écrit et qui peut être aujourd’hui remis en question.

Et ce n’est pas tout. Le Comptoir des Mines Galerie se prépare déjà pour la rentrée. Dans ce sens, elle annonce une saison artistiquement dévouée avec l’exposition individuelle de Hassan Bourkia. Intitulée «Au Nom des Miens», cette exposition est, selon la même source, l’aboutissement de plusieurs années de rencontres et recherches artistiques de l’artiste. Un hommage à la vie, l’espoir, et aux rencontres qui marquent l’existence. Des événements qui valent indéniablement le détour. D’ici là, la galerie dispose, comme elle le rappelle, de toutes les mesures sanitaires requises.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles