Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Covid-19 : Un documentaire plein d’espoir dédié à Asilah

08.08.2020 - 14:06

Mohammed El Fahssi lance à travers son nouveau film un message d’espoir aux visiteurs de la ville

En pleine pandémie Covid-19, le jeune journaliste et réalisateur, Mohammed El Fahssi lance à travers son nouveau film documentaire un message d’espoir aux Zaïlachis et visiteurs de la ville. Intitulé «Message d’amoureux», ce court-métrage documentaire vient d’être publié sur les réseaux sociaux, dans le cadre d’une série d’activités, tenues, dernièrement, autour de l’art plastique à Asilah. Il décrit l’histoire de celle-ci comme ville guerrière et convoitée dans le passé par les grands empires, ayant pu s’armer de l’art pour faire face à des crises et des catastrophes en tout genre. Mohammed El Fahssi a voulu, dans son nouveau documentaire, se projeter dans l’avenir en cherchant à communiquer avec les générations futures sur son grand amour pour sa ville natale. Et ce à travers une lettre retrouvée par une petite fille dans une bouteille rejetée par la mer sur une plage. «C’est un message pour les générations futures sur l’histoire d’Asilah comme témoin des grandes batailles des Phéniciens et des Carthaginois et comment elle a pu surmonter les périodes de guerres et d’invasions pour devenir actuellement la perle bleue», fait savoir Mohammed El Fahssi.
Muni de sa caméra, le jeune artiste a parcouru encore cette année les ruelles de la médina avec ses peintures murales nouvellement réalisées ou en cours de réalisation par des artistes-peintres zaïlachis en cette période exceptionnelle. Mohammed El Fahssi a voulu tout au long de «Message d’amoureux» être en dialogue avec Asilah sur l’origine cette tradition artistique et son développement au fil des ans pour devenir une référence pour les habitants d’autres villes. «En dépit des crises et des catastrophes que nous traversons, les habitants d’Asilah se sont unis pour rendre toutes les rues de la ville plus heureuses», dit Mohammed El Fahssi à la fin de ce dialogue, faisant remarquer qu’Asilah a pu encore cette année gagner son pari de créer une ambiance pleine de couleurs et de lancer un message porteur d’espoir pour un avenir meilleur.
Après ses études universitaires à la faculté des sciences à Tétouan, le jeune diplômé a réussi a intégrer l’équipe médiatique du Moussem culturel international d’Asilah, dirigée depuis plusieurs années par de grands professionnels bahreïniens. Mohammed El Fahssi a pu ainsi développer son parcours dans le domaine de la photo et de la presse. Il a bénéficié en parallèle de plusieurs ateliers, lui permettant d’intégrer, en 2016, le monde de la télévision à travers une série d’interviews et reportages réalisés sur le Moussem annuel d’Asilah, et ce au profit d’une chaîne koweïtienne. «Je me considère comme fils du Moussem culturel d’Asillah et j’ai l’honneur d’y faire mes premiers pas dans mon parcours professionnel», dit-il. Rappelons que Mohammed El Fahssi a décidé, en 2018, de travailler pour son propre compte, tout en continuant à collaborer avec le Moussem culturel et d’autres événements organisés par la Fondation du Forum d’Asilah. Ce qui l’a amené à réaliser des clips et des vidéos de mode au profit des chanteurs marocains et des stylistes connus dans le monde arabe.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles