Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Pendant le confinement : 79.000 marocains de plus ont écouté la radio par rapport au 1er trimestre

13.08.2020 - 19:34

Les marocains se sont plus mis à l’écoute des ondes pendant le confinement. Preuve en est les 14,443 millions d’auditeurs ciblés d’avril à fin juin comme le précisent les nouveaux chiffres de Radiométrie Maroc qui vient de publier les résultats d’audience du média radio.

Ainsi, ce moyen médiatique a, selon l’audience de la radio au Maroc, touché un jour moyen de semaine (5h-24h), 53,4% de la population des 11 ans et plus, soit une hausse de 79.000 auditeurs par rapport au 1er trimestre.

13,274 millions d’auditeurs en week-ends

«Un jour moyen de week-end, 49,4% du total des 11 ans et plus ont été au rendez-vous de la radio, soit 13,274 millions d’individus (en hausse de 103 000 auditeurs par rapport au 1er trimestre)», détaille Radiométrie. Pour la même source, bien que l’absence des déplacements en voiture ait pu affecter la pénétration de la radio auprès des groupes habituellement les plus mobiles (catégorie socio-économique ABC+), elle n’a pas impacté l’audience moyenne du média, renforcée sur d’autres groupes de population. A propos de la durée d’écoute par auditeur, l’étude révèle qu’elle a augmenté, au 2ème trimestre, de deux minutes un jour moyen de semaine (2h53, contre 2h51 au 1er trimestre). «Du lundi au vendredi, comme le week-end, les auditeurs ont partagé leur écoute entre 2,4 stations en moyenne», enchaîne la même source. Quant au pourcentage d’auditeurs à l’écoute d’un quart d’heure moyen de la journée (entre 5h et 24h), il s’est établi à 8,1%, soit 2,19 millions d’auditeurs (en hausse de 37 000 auditeurs par rapport au 1er trimestre). «À mettre en lien avec l’impact du confinement sur le rythme de vie, l’écoute des tranches de journée s’est trouvée renforcée, au contraire de la tranche matinale 6h-10h », compare l’étude. Des chiffres qui font dire à Radiométrie que la radio est, au cours de cette période, sortie «renforcée, malgré certains changements d’habitude».

Une audience tempérée en Ramadan

Selon la même étude, l’écoute de la radio a été, pendant le Ramadan, exposée à la fois au rythme propre du mois sacré et aux effets du confinement. «Au cours de cette période doublement atypique, l’audience moyenne du média n’a pas enregistré de changement significatif», révèle la même source. Dans ce sens, les adaptations liées aux circonstances se sont limitées principalement à des mouvements entre tranches d’émission, catégories d’auditeur et villes d’écoute. En détail, la radio a, pendant le mois de Ramadan, touché un jour moyen de semaine (5h-24h), 52,6% de la population des 11 ans et plus, soit 14,235 millions d’auditeurs (contre 53,4% au 2ème trimestre hors Ramadan). Un jour moyen de week-end, 49,3% du total des 11 ans et plus ont été au rendez-vous de la radio, soit 13,347 millions d’individus (contre 49,4% au 2ème trimestre hors Ramadan). Quant à la durée moyenne d’écoute par auditeur, elle, a pendant le Ramadan, été de 2h49, un jour moyen de semaine comme de week-end (2h53 en semaine et 2h54 en week-end au 2ème trimestre hors Ramadan). Du lundi au vendredi, comme le week-end, les auditeurs ont partagé leur écoute entre 2,2 stations en moyenne (2,4 stations au 2ème trimestre hors Ramadan). De son côté, le pourcentage d’auditeurs à l’écoute d’un quart d’heure moyen de la journée (entre 5h et 24h) s’est établi à 7,8%, soit 2,11 millions d’auditeurs (8,1%, soit 2,19 millions d’auditeurs au 2ème trimestre hors Ramadan). Déjà affectée par le changement de routine matinale lié au confinement, l’audience de la tranche 6-10 a subi l’effet cumulé du rythme de vie caractéristique du mois de Ramadan. «Une partie de l’audience matinale a glissé vers les tranches d’après-midi, principalement la tranche 14-17h devenue la plus écoutée», poursuit l’étude.

Quelques différences techniques entre le confinement et le Ramadan

En vague Ramadan 2020, les interviews ont été réparties équitablement sur chacun des 7 jours de la semaine, du 6 mai au 5 juin 2020. L’échantillon représentatif de la population des 11 ans et plus se compose de 3 769 répondants. L’intervalle de confiance à 95% de l’audience cumulée du média radio en LV (ndlr.live) 5h-24h (52,59%) est de 49.84% à 55.49%. L’intervalle de confiance à 95% de l’audience cumulée du média radio en SD (ndlr. Stockage de données) 5h-24h (49,31%) est de 45.07% à 53.78%. En vague 33 (ndlr. Trimestre 2), les interviews ont été réparties équitablement sur chacun des 7 jours de la semaine, du 30 mars au 24 avril et du 25 mai au 28 juin 2020 (hors Ramadan). L’échantillon représentatif de la population des 11 ans et plus se compose de 11 240 répondants. L’intervalle de confiance à 95% de l’audience cumulée du média radio en LV 5h-24h (53,36%) est de 51.76% à 55.05%. L’intervalle de confiance à 95% de l’audience cumulée du média radio en SD 5h-24h (49,42%) est de 46.96% à 52.02%. Pour rappel, l’enquête Radiométrie Maroc est une initiative du CIRAD (Centre interprofessionnel de la mesure d’audience radio). Ce GIE (Groupement d’Intérêt Économique) réunit radios, annonceurs, agences et régies de publicité. La réalisation de l’étude est confiée à l’institut IPSOS.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles