Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Salles de spectacle : Les professionnels s’impatientent

28.09.2020 - 13:18

Un des secteurs les plus touchés par la crise sanitaire

«Nous nous engageons à respecter le taux de la capacité autorisée pour l’assistance, la distanciation physique, le port de masque de protection,… Nous avons hâte de monter sur scène et de reprendre nos activités comme c’était le cas en temps normal».

Après plus de six mois d’arrêt de ses activités, bien avant le confinement lié à la pandémie de Covid-19, le monde du théâtre et du spectacle est parmi les secteurs les plus sévèrement affectés par la crise sanitaire. A cet effet, les professionnels de l’industrie culturelle et artistique appellent à la réouverture des salles du théâtre et du spectacle pour pouvoir se rattraper après une longue absence sur scène. «Nous souffrons de l’absence d’une vie de spectacle au Maroc depuis le mois de mars, même avant le confinement sanitaire. Ainsi, les acteurs, les metteurs en scène, les chanteurs, les groupes de théâtre et de musique, ainsi que le monde de la diffusion cinématographique continuent de subir les conséquences de l’arrêt d’activité dans le secteur. La situation de l’ensemble des professionnels est dramatique et demeure encore incertaine empêchant d’y retrouver le dynamisme habituel avant la pandémie. C’est pourquoi nous appelons au soutien pour la reprise de l’activité pour permettre aux artistes de gagner leur vie et celle de leurs familles», a fait savoir Rachid Amahjour, directeur de la Troupe du spectacle possible et directeur du Festival de Tanger des arts de marionnettes et de performances.

Pour pouvoir sortir de cette impasse, les professionnels appellent à accélérer la réouverture des salles du théâtre et du spectacle, dont dépend un grand nombre du monde du show, de techniciens et autres. Et ce à l’instar de la plupart des autres pays qui ont déjà connu la reprise de leurs activités culturelles et artistiques avec le strict respect des restrictions sanitaires en vigueur en cette période exceptionnelle. «Nous nous engageons à respecter le taux de la capacité autorisée pour l’assistance, la distanciation physique, le port de masque de protection,… Nous avons hâte de monter sur scène et de reprendre nos activités comme c’était le cas en temps normal», a ajouté M. Amahjour.
Même sonde cloche pour Driss Karimi, alias Ammi Driss, acteur et marionnettiste marocain, qui a fait part de son souhait de pouvoir le plus vite possible retourner sur scène devant son jeune public. «Nous ne pouvons plus attendre davantage ! Nous réclamons la réouverture des salles de théâtre pour pouvoir rencontrer les enfants même avec 50% de l’assistance en temps normal. Nous sommes prêts à faire nos spectacles avec le strict respect des mesures sanitaires en vigueur», a-t-il dit.

En attendant la réouverture des salles du spectacle, Ammi Driss continue à communiquer avec son jeune publics sur les plateformes virtuelles, et ce à travers des capsules de sensibilisation aux mesures préventives face au coronavirus ou des spectacles publiés avec le soutien de la direction régionale de la culture de Tanger-Tétouan-Al Hoceima ou sur son portail officiel. «Mais j’estime que les moyens numériques manquent des éléments les plus fondamentaux du spectacle et font perdre aux représentations le grand intérêt dont elles jouissent auprès du public quel que soit son âge», a-t-il conclu.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles