Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

1ère édition de «Talents Africains» : Attijariwafa bank allie les jeunes et compétences pour l’avenir du continent

30.10.2020 - 12:00

Attijarwafa bank continue sur sa lancée d’encouragement. Dans ce sens, le groupe vient d’organiser le 1er colloque digital appelé «Talents Africains» pour «créer les conditions d’une synergie constructive et une dynamique auprès des talents seniors, experts métiers et cadres dirigeants à l’échelle internationale et continentale».

Une manifestation qui a constitué un espace dynamique d’échanges et de partage d’expérience inédite avec la participation de plus de 4.500 talents africains représentant plusieurs pays et établis dans plusieurs continents.

En détail, ce sont 5 conférences et une table ronde animées par des membres du top management du groupe Attijariwafa bank et par des personnalités de notoriété publique, du monde diplomatique, économique, financier et social, qui ont été organisés le temps de cet événement sur «le développement des talents africains, un enjeu majeur pour la transformation du continent». Ces rassemblements ont permis aux participants de débattre pendant 2 jours du devenir de la jeunesse africaine et du talent africain au service d’une Afrique qui croit en son avenir. Lors de l’événement, l’accent a été mis aussi sur l’échange avec les talents seniors à travers des espaces dédiés à des lignes de métiers spécifiques qui chacune a été représentée par les managers du Groupe au Maroc et leurs homologues au niveau des filiales en Afrique.

L’objectif étant de mettre en contact les équipes du Groupe et des profils à très haut potentiel dans le cadre d’un registre orienté vers le partage, l’échange et le networking. A ce propos, le président du groupe, Mohamed El Kettani, qui prend appui dans le discours du Souverain devant l’Union africaine en janvier 2017, indique : «Notre conviction dans les capacités infinies de notre continent, ses potentialités, mais aussi notre devoir de responsabilité en tant qu’opérateur économique. Ensemble, réaffirmons notre croyance en notre Afrique, œuvrons pour sa prospérité et investissons dans notre capital humain». L’intervenant ajoute en ouverture de cette rencontre : «Nous croyons en le potentiel de la jeunesse africaine et en notre capacité à construire une Afrique qui avance».

Egalement de la partie, Mohcine Jazouli, ministre délégué auprès du ministère des affaires étrangères, de la coopération africaine et Marocains résidant à l’étranger estime : «Ces talents, il va falloir apprendre à les dénicher, à les former et aussi à les protéger parce que la croissance de demain aura besoin de leur savoir-faire créateur. Cette croissance va consommer beaucoup de compétences, et nous risquons de faire face à une pénurie de talents voire à une guerre de talents».

En organisant ce colloque, le groupe Attijariwafa bank «renouvelle son engagement à accompagner de manière pérenne les talents au niveau du continent, et poser les jalons d’une relance post-crise où les compétences africaines seront à l’honneur».

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles