Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

200 millions DH pour le Fonds national pour l’action culturelle en 2021

05.11.2020 - 16:12

En vertu du projet du budget du secteur

Le projet du budget du département d’Othman El Ferdaous pour 2021 tient compte de la conjoncture liée à la Covid-19. Dans ce sens, ce plan a la priorité d’adopter «un programme intégral pour l’essor culturel afin d’atténuer l’impact du nouveau Coronavirus». Des conséquences qui touchent notamment les entreprises culturelles, les artistes et créateurs de par la fermeture des établissements culturels et des espaces patrimoniaux ainsi que l’arrêt des activités et manifestations culturelles et artistiques. Pour appuyer ces catégories, le ministère de la culture veille à appuyer les secteurs-clés dans le cadre du Fonds national pour l’action culturelle (FNAC) qui sera doté de 200 millions DH.

55 millions DH pour les industries culturelles
En détail, le théâtre se verra, selon le projet du budget, dédier 20 millions DH. Quant au secteur du livre et de l’édition, il sera doté de 11 millions DH. De leur côté, la musique et les arts chorégraphiques auront un budget de 14 millions DH. Cependant, les arts plastiques et visuels auront droit à 3 millions DH au moment où les associations culturelles, les festivals et les manifestations auront un soutien de l’ordre de 7 millions DH. Concernant les programmes de partenariat national, les festivals et les manifestations culturelles, le département de la culture «poursuivra, en fonction de la situation pandémique, l’organisation de festivals et manifestations habituelles». Sur un total de 139 millions DH, le ministère allouera plus de 108 millions DH à ces programmes. Ceux-ci comprennent, entre autres, les festivals et rencontres culturelles (art et patrimoine) qui disposeront en 2021 de 20 millions DH, ainsi que le salon international de l’édition et du livre (7 millions DH). La diplomatie culturelle n’est pas en reste puisqu’elle aura un budget de 6 millions DH. Le tout en poursuivant les projets culturels ayant fait l’objet de conventions signées sous l’œil bienveillant royal.

Plus de 188 millions DH pour les projets entamés
Il s’agit de la valorisation des médinas de Fès, Meknès, Marrakech et Essaouira. Il est également question, dans le cadre du budget d’investissement, de la conservation du patrimoine de Casablanca et du développement urbain d’Agadir dont la Ksabah Agadir Oufella. De plus, le FNAC contribuera au développement des provinces du Sud qui mobilisera un montant de plus de 10 millions DH. A leur tour, les projets culturels à Rabat seront réalisés à hauteur de 25 millions DH avec une contribution du département de M. El Ferdaous. Aussi, des projets culturels seront, entre autres, réalisés au Nord de l’ordre de plus de 12 millions DH. Et ce n’est pas tout.

De nouveaux projets de plus de 82 millions DH
Des chantiers sont programmés au titre du budget de l’année 2021. C’est le cas du projet du centre de promotion du patrimoine de la ville de Salé au site «Dar El Baroud» d’un montant de 2 millions DH. Aussi, des points de lecture, relevant du réseau de lecture publique, seront créés dans la région de Souss-Massa à hauteur de 2 millions DH. A son tour, la maison de la photographie à Rabat sera mise à niveau de l’ordre d’un million DH. En outre, des centres culturels à Khemisset et Ouarzazte seront respectivement construits à 12 et 5 millions DH. Mieux encore, une application mobile pour la gestion des parties prenantes à la culture sera conçue de l’ordre de 10 millions DH.

De la numérisation et des projets de loi
A propos de la numérisation, le département de la culture lance un système informatique pour le contrôle d’accès et des recettes des établissements culturels. Aussi, des systèmes informatiques consacrés aux subventions, à la carte d’artiste et la numérisation des archives du patrimoine seront réalisés outre un système informatique géographique dédié à l’inventaire du patrimoine culturel national. En termes de législation, un projet de loi relatif respectivement à la conservation du patrimoine culturel matériel et immatériel est prévu pour 2021. Un autre projet de loi modifiant et complétant la loi 01.09 relative à «la fondation nationale des musées » est également programmé. De plus, des projets de décret sont prévu dont celui fixant le minimum du salaire artistique. Cela mérite tout l’intérêt.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles