Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Une sortie mondiale prévue à partir du 8 janvier 2021 «Redemption Day» : Premier film américain de Hicham Hajji à l’assaut des salles

26.11.2020 - 22:06

Après avoir été gratifié au Festival du film de New York, le premier film américain «Redemption Day», du producteur et réalisateur Hicham Hajji, sera bientôt dans les salles mondiales.

C’est sur sa page officielle que la société de production H Film, que dirige le réalisateur, a annoncé la nouvelle, en indiquant que la sortie mondiale de son film aura lieu à partir du 8 janvier 2021 dans certaines salles et il sera disponible en VOD à partir du 12 janvier 2021. «Redemption Day» est un premier film américain réalisé par un réalisateur marocain. Il raconte en effet l’histoire de Kate Paxton (campé par Serinda Swan), une célèbre archéologue américaine qui se rend au Maroc après y avoir découvert les plus vieux ossements humains, datant de 300.000 ans. Arrivée à la frontière algérienne, elle se fait alors kidnapper par un groupe terroriste dirigé par Jaafar El Hadi (Samy Naceri). Son mari, Brad Paxton (Gary Dourdan), un Marine, va tout faire pour la sauver avec l’aide d’un agent marocain (Brice Bexter) spécialisé dans la lutte antiterroriste, et celle de l’ambassadeur des Etats-Unis au Maroc (Andy Garcia).

A l’affiche de ce film, un casting de taille, entre autres, Andy Garcia, Robert Knepper, Ernie Hudson, Martin Donovan, Gary Dourdan et la Canadienne Serinda Swan. Il faut noter que le tournage a été effectué entre le Maroc et New York. Il a été tourné plus précisément à Ouarzazate, Merzouga, Casablanca et Rabat. Ce film d’action a par ailleurs reçu le premier prix dans la catégorie «Meilleur film» au Festival du film de New York. Une fois de plus, le film sortira dans le monde, de l’Amérique latine à l’Europe, en passant par l’Afrique. La sortie au Maroc est déjà attendue pour découvrir «Redemption Day», après la réouverture des salles de cinéma.

A propos de Hicham Hajji

Après trois années passées au Canada à étudier le cinéma et travailler dans une grande société de production de vidéoclips, Hicham a dû retourner au Maroc où il a été appelé pour de nombreux projets nationaux et internationaux en tant que premier assistant réalisateur. Après plusieurs années d’expériences, il se sent plus proche de la production et crée sa propre société en 2008 pour produire ses propres projets et surtout aider les productions étrangères à tourner au Maroc. Aujourd’hui, Hicham vit à Los Angeles où il a créé une filiale de la société pour développer et produire de longs métrages américains. Il retourne assez souvent au Maroc pour gérer tout projet confirmé en production exécutive.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles