Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Intitulé «Wanni Ya Samra» : Un nouveau duo exalte le Sahara en amazigh et hassani

11.03.2021 - 13:24

«Cette grande œuvre n’a pu voir le jour qu’en début 2021 à cause de problèmes financiers».

Deux arts dans le même tube. Signé par le jeune chanteur Assaoui, de son vrai nom Mohamed Boughda, et l’artiste Hicham Massin, ce morceau intitulé «Wanni Ya Samra» est dédié aux provinces du Sud. Le titre signifiant, selon Assaoui, «Oh Sahara tu m’es si cher». «Nous lançons cette œuvre artistique au service des questions nationales», avancent les deux artistes dont le tube est sorti concomitamment à la reconnaissance historique de la marocanité du Sahara par les Etats-Unis et l’ouverture de plusieurs consulats dans les provinces du sud du Royaume.

En détail, cette œuvre a été tournée le 19 mars 2019 à Assa Zag, et environs, dans une peau épique, jeune et moderne, dont le Conseil régional a produit et financé ce duo. A ce propos, Assaoui indique : «Cette grande œuvre n’a pu voir le jour qu’en début 2021 à cause de problèmes financiers». Le tout en se félicitant des évolutions dans l’affaire du Sahara. «A cette occasion, nous voulions que ce duo soit une contribution pour nous exprimer sur la marocanité du Sahara selon notre angle artistique puisque le clip est porteur de messages nationaux forts de coexistence et de tolérance», ajoute-t-il.
Quant au hassani, il est, pour cet artiste, un art tout comme les autres au Maroc. «Cependant, il a connu une récession en production et créativité. D’ailleurs, les jeunes sahraouis consomment trop la chanson mauritanienne moderne. Cela signifie que l’art hassani a grand besoin d’appuyer la créativité que ce soit en termes de poésie ou de tournages ou encore de promotion de cet art pour l’affranchir de son ancien style».

C’est pourquoi, ce jeune artiste, né dans la province d’Assa-Zag et étudiant chercheur en sociologie, à l’université Ibn Zohr, a un style artistique qui se caractérise par le mélange de l’amazigh et du hassani «en tant que deux facettes d’une même identité». Aussi, son nom artistique Assaoui tend à promouvoir sa province natale et représenter, avec son art, les provinces du Sud dans les manifestations nationales et internationales.

Déjà, il a participé à plusieurs rencontres régionales et nationales. En outre, il lancé un clip qui met en valeur les atouts de la culture, la civilisation et l’écologie des provinces du Sud. De son côté, Hicham Massine est un artiste amazigh issu du Souss. Il a grandi au sein de la grande famille artistique de feu Ammouri Mbark. Il a passé son enfance dans un quartier populaire à Anza, au nord de la ville d’Agadir où il est né et installé.

Il est considéré comme l’un des jeunes artistes qui œuvrent à développer la musique amazighe contemporaine, en modifiant les rythmes et les paroles afin de mieux accompagner l’évolution de la chanson marocaine et internationale. D’ailleurs, sa démarche artistique se veut contemporaine en passant de la musique classique à celle amazighe. Un bon alliage.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles