Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Covid-19 : Le livre blanc du Dr Imane Kendili / Chroniques d’une société marocaine secouée de plein fouet

27.04.2021 - 22:03

Docteur Imane Kendili, psychiatre et addictologue renommée, s’est révélée excellente chroniqueuse au fil des publications.

Durant deux années, marquées par la pandémie de la Covid-19, Imane Kendili a touché à de nombreux sujets qui préoccupent l’observateur marocain. De la femme et sa condition, à la sexualité des Marocains en passant par les drogues et les addictions, le fatalisme ambiant face au danger de la pandémie, le rapport femme-homme, les relations entre enfants et parents, la course aveugle vers la digitalisation de la vie, l’impact négatif des réseaux sociaux sur la vie des Marocains, l’agressivité, le crime, le suicide, les maladies psychiatriques, la discordance et l’ambivalence humaine… Bref, il s’agit dans ce recueil qui porte bien son titre : Covid-19. Le livre blanc, de lever le voile sur de nombreux maux qui frappent de plein fouet la société marocaine dans ses différentes ramifications. L’objectif clair de toutes ces chroniques qui frappent par leur ton et leur actualité est de tirer la sonnette alarme sur des sujets qui doivent être traités en profondeur et de toute urgence pour que la société marocaine puisse aborder les défis du futur avec plus de sérénité et de logique.

Docteur Imane Kendili prend le pouls de la société dans laquelle elle vit et elle opère en tant que clinicienne spécialisée pour apporter également une variété de réponses sur le pourquoi du comment de cette perdition à la fois des valeurs et de la santé mentale de la société. Car, c’est de cela qu’il est ici question, le bien-être mental des populations face aux dangers, leur force de réaction face aux risques, leur capacité de riposte face aux aléas du temps, leur énergie collective face aux inattendus. Sur deux années très particulières de la vie marocaine, Docteur Imane Kendili a pris le temps de bien observer le milieu et l’environnement dans lequel elle vit et travaille ayant de nombreux contacts avec toutes les couches sociales marocaines, pour nous livrer un regard sans concessions, sans compromis et d’une acuité telle que nous avons le tableau bien clair devant nos yeux pour appréhender le futur en nous armant d’outils à même de juguler le pire.

Dans un Maroc de défis et de dépassements, l’auteure a mis le doigt sur ce qui doit être entrepris pour faire face aux crises majeures : la cohésion sociale, la solidarité entre citoyens et couches sociales, la mise en place de cellules de réflexions pour traiter les questions les plus épineuses de la société marocaine, avec un point d’orgue : celui de la santé mentale des Marocains qui doit être une priorité nationale.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles