Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Le programme s’enrichit par deux grands édifices culturels

10.03.2016 - 10:45

«La Bibliothèque des archives nationales du Royaume du Maroc sera un lieu de transmission de notre culture et de notre histoire», a souligné Abderrahmane El Ouazzani, directeur général de Wessal Capital

Le lancement par S.M. le Roi Mohammed VI, mercredi à Rabat, de la Bibliothèque des archives nationales du Royaume du Maroc et de la Maison des arts et de la culture s’inscrit dans le cadre du programme intégré du développement urbain de la ville de Rabat 2014-2018 «Rabat Ville Lumière, Capitale marocaine de la culture», a affirmé le directeur général de Wessal Capital, Abderrahmane El Ouazzani.

«La Bibliothèque des archives nationales du Royaume du Maroc sera un lieu de transmission de notre culture et de notre histoire», a souligné Abderrahmane El Ouazzani dans une déclaration à la presse.

Il a expliqué que cette structure, qui sera construite à l’horizon 2018 pour une enveloppe budgétaire de 250 millions de dirhams, aura plusieurs fonctions, notamment la valorisation du patrimoine à travers des expositions thématiques, la consultation des archives numérisées grâce aux nouvelles technologies et la formation sur les métiers des archives (restauration, conservation et numérisation).

La Bibliothèque contribuera aussi à la numérisation des archives privées et servira, de ce fait, de complément aux Archives Royales et aux Archives du Maroc, a-t-il indiqué.

Pour lui, la Maison des arts et de la culture sera «un carrefour de rencontres et d’échanges culturels et de création», qui aura pour mission principale d’encourager les nouveaux talents, confirmés ou débutants, aux diverses disciplines de l’art.

Cette Maison aura également pour buts la formation, grâce à des outils innovants, et l’exposition d’œuvres d’artistes travaillant au sein de l’établissement ou ailleurs, a-t-il poursuivi.

Elle ambitionne aussi de mettre en relation les artistes nationaux et étrangers dans l’optique de former des cercles de création, tout en servant d’espace d’expérimentation où les artistes pourront créer et interagir avec le public à l’intérieur, a-t-il relevé.

Ces deux édifices, a-t-il soutenu, viendront étoffer l’offre culturelle de la ville de Rabat.

» Source de l'article: lematin

Autres articles