Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Lauryn Hill à l'honneur sur la scène de l’OLM Souissi

18.05.2017 - 12:03

Pour sa quatrième journée, Mawazine a marqué les esprits de la plus belle des manières en conviant la superstar Lauryn Hill sur la scène de l’OLM Souissi.

Pendant plus d’une heure, la chanteuse du groupe mythique The Fugees a fait chanter le public du Festival aux sons du meilleur hip-hop des années 1990. Co-auteure de «The Score», l’album de rap le plus vendu de l’histoire aux États-Unis, l’artiste, dont le solo «The Miseducation of Lauryn Hill» s’est vendu à plus de 20 millions d’exemplaires dans le monde, a illuminé son audience avec un répertoire mêlant ses plus grands tubes et des compositions plus spirituelles.

D’un continent à l’autre, de l’Asie à l’Afrique, c’est la figure de proue de la musique angolaise, Bonga, qui a tutoyé les étoiles et donné tout son sens à la notion, aussi plurielle soit-elle, d’africanité. Sur la scène du Bouregreg, celui qui appartient à la caste de chanteurs africains ayant sublimé leurs racines, a interprété de sa voix râpeuse et puissante ses plus belles chansons, reprenant les tubes de son premier album, «Angola 74», où l’on retrouve la version légendaire de «Sodade», que popularisera Cesaria Evora près de vingt ans plus tard, jusqu’à son dernier, «Recados de Fora», sorti en 2016. À l’honneur aussi de ce quatrième soir, la musique arabe a été célébrée à travers deux concerts particulièrement marquants. Celui d’Al Salem, né à Bagdad et entré dans le monde de la musique après avoir servi dans l’armée irakienne durant une courte période ; et celui de Hussein El Deek, originaire de Syrie et issu d’une grande famille d’artistes. Tous deux, considérés comme faisant partie des chanteurs les plus populaires de la région, ont entonné des titres qui ont fait vibrer les festivaliers réunis en nombre pour l’occasion. 

» Source de l'article: lematin

Autres articles

newsletter

Articles Populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.