Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

“Nuit blanche du cinéma et droits de l’Homme” à Rabat

08.06.2018 - 21:01
L’Association des rencontres méditerranéennes du cinéma et des droits de l’Homme (ARMCDH) organise, les 29 et 30 juin sur l’Esplanade de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc à Rabat, la septième édition de “La nuit blanche du cinéma et droits de l’Homme”, annoncent les organisateurs. Placée sous le thème “Le droit à la santé”, cette édition sera composée, à l’instar des précédentes, de deux activités principales, à savoir une nuit de projection de films en plein air sur une thématique des droits de l’Homme, suivie le lendemain par un débat avec des experts et militants, indiquent-ils jeudi dans un communiqué.
Le choix de cette thématique découle, selon la même source, de l’ambition de sensibiliser le public aux principales questions relatives au droit à la santé, débattre de la responsabilité de l’Etat concernant la garantie d’un droit égal de tous les citoyens à la santé, permettre au public de s’engager, à travers le débat avec les réalisateurs et les experts invités et introduire le support culturel, notamment le cinéma, comme moyen de changement social, auprès des acteurs dans le domaine des droits de l’Homme.
Créée en 2010, l’ARMCDH est une association marocaine qui s’est donné pour mission la promotion des droits de l’Homme et de la démocratie par le biais de la culture, notamment le cinéma, champ que les associations des droits de l’Homme ont peu investi.
Convaincue que la prochaine bataille en matière des droits de l’Homme sera, plus que jamais, culturelle, l’ARMCDH juge que l’éducation aux valeurs universelles des droits de l’Homme et de la démocratie ainsi que l’éducation au respect de la différence et à la cohabitation sont nécessaires au développement de la démocratie dans le pays et dans la région méditerranéenne en général. A travers une dynamique interactive ayant pour support le cinéma comme témoin et création, l’action de l’ARMCDH a pour objectif de sensibiliser aux questions des droits de l’Homme et à la démocratie.
» Source de l'article: liberation

Autres articles