Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

La 49ème édition du FNAP a tenu toutes ses promesses malgré des conditions d’organisation exceptionnelles

20.07.2018 - 21:01
La 49è édition du Festival national des arts populaires (FNAP), qui a ressuscité les arts populaires à la cité ocre, a été une grande réussite malgré certaines conditions exceptionnelles d’organisation, a souligné mercredi soir, à Marrakech, le directeur du festival, Mohamed Knidiri. Le festival a été une réussite sur tous les plans étant donné que cette édition a accueilli 771 artistes et 52 troupes folkloriques représentant les différentes régions du Maroc, en plus de troupes étrangères représentant la Chine, le Mali et la Côte d’Ivoire, a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse destinée à évaluer cette édition. Cette édition, qui a drainé plus de 200.000 spectateurs dans la scène principale du Palais Badii et dans les Places de Jemaa El Fna, Harti, Bab Doukkala et Dar Attakafa, a offert l’opportunité pour faire connaître la richesse du patrimoine national et son ouverture sur les autres cultures du monde, a-t-il indiqué. M. Knidiri a noté que cette édition a été « préparée en un temps record », indiquant que le FNAP représente une fête pour célébrer les arts populaires, une occasion pour les troupes de se rencontrer et partager les expériences, et évaluer certaines lacunes afin de les surmonter dans les prochaines éditions notamment dans les aspects techniques, la mise en scène, et le volet de l’hébergement et partant garantir la pérennité du festival. Après avoir salué les efforts consentis par les organisateurs, il s’est félicité de la grande couverture médiatique, dont a bénéficié cette édition, ce qui témoigne de l’intérêt et de la volonté d’améliorer le niveau du festival et de garantir la pérennité de ce patrimoine immatériel. Le directeur régional du ministère de la Culture à Marrakech, Azzedine Kara, a souligné pour sa part, que cette 49è édition s’est déroulée dans de bonnes conditions et a été une réussite sur tous les plans, mettant l’accent sur certaines lacunes qu’il faudrait surmonter dans les prochaines éditions aux niveaux technique, des spectacles folkloriques, et de l’hébergement. Il a relevé, par ailleurs, que cette édition a été rehaussée par l’excellent niveau des spectacles folkloriques et un engouement des spectateurs et par une grande couverture médiatique, des points qui motivent les organisateurs à améliorer le niveau du festival du point de vue de la mise en scène artistique et technique, et à étendre le festival vers d’autres places de la cité ocre et l’ouvrir sur d’autres troupes nationales et étrangères afin de permettre à toute la population et aux hôtes de Marrakech de suivre les spectacles du festival et connaître de près ce patrimoine national et international immatériel.  M. Kara a relevé la satisfaction des artistes participants, annonçant que le ministère de la Culture et de la Communication en partenariat avec le conseil communal de Marrakech est en train de réaliser un projet de « la Cité des arts populaires à Marrakech » afin de préserver ce patrimoine immatériel.
» Source de l'article: liberation

Autres articles