Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

“Quand l’Islam s’éveillera” de Mohammed Arkoun

17.09.2018 - 21:01
“Quand l’Islam s’éveillera” est l’intitulé de l’ouvrage de l’écrivain feu Mohammed Arkoun, qui propose au lecteur une nouvelle approche pragmatique de l’Islam. Paru aux éditions Albin Michel, ce livre est le fuit d’un patient travail élaboré sur plusieurs décennies réunissant des textes issus de rencontres et de séminaires sur lesquels le défunt avait choisi de retravailler.
A travers cet ouvrage de 247 pages l’auteur défend l’idée que “le phénomène islamique devait être contextualisé, sortir de son isolement conceptuel”, et offre au lecteur une investigation qui déborde le domaine des sciences islamiques traditionnelles pour embrasser des horizons “inattendus” tels que la psychanalyse ou la condition féminine.
Cet ouvrage est composé de cinq chapitres avec en exergue un verset du Saint Coran. Il traite des “préoccupations très actuelles” de l’Islam, notamment le texte sur le “Shî’isme et sunnisme: pour un remembrement historique d’une +autre+ conscience islamique”, qui est “la reprise d’une réflexion menée dès 1977, dans le cadre de Mélanges offerts à Henry Corbin”.
Témoignant de la pensée de Mohammed Arkoun qui est “plus que jamais féconde pour penser notre époque”, cet ouvrage traite, entre autres, de la nécessité de la réforme, voire de la “subversion” de l’Islam, de l’ouverture lacanienne à la parole et à la “raison émergente”, de la condition féminine en Islam ou encore du rapprochement entre sunnites et shî’ites, lit-on dans la quatrième de couverture.
Savant à la pensée profonde, Mohammed Arkoun (1928-2010) était également un intellectuel engagé. “Son analyse serrée des processus à l’œuvre dans l’Islam d’hier était indissociable de ses appels répétés à une réforme des sociétés islamiques contemporaines”. Mohammed Arkoun compte à son actif plusieurs ouvrages notamment “Quand l’Islam s’éveillera”, “La pensée arabe”, “Lectures du Coran”, et “Histoire de l’Islam et des musulmans en France”.

 

» Source de l'article: liberation

Autres articles