Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Yassin Adnan élit domicile à “Al Ghad”

05.10.2018 - 21:01
 Après des années passées à animer son émission culturelle « Macharif », l’écrivain, poète et animateur Yassin Adnan entame une nouvelle expérience. De par la bande d’annonce, de par la qualité de ses invité(e)s et de par le décor global, il y a lieu de dire que l’auteur de «Hot Maroc» s’est trouvé une place chez la chaîne de télévision arabe «Al Ghad». L’intitulé de cette nouvelle émission culturelle est bien révélateur : «Beit Yassin» qui veut dire littéralement : Demeure de Yassin.
Un nouveau concept, une nouvelle vision et de nouvelles perspectives également. Il s’agit ainsi d’une invitation chez Yassin’s home, qui ouvre la porte de sa maisonnette aux gens de lettres dans le monde arabe pour entamer une discussion plutôt conviviale dans un cadre intime. Le plateau est un lieu qui incite à la spontanéité, aux confessions, mais aussi aux débats profonds. Faire sentir l’invité qu’il est hors de portée de la caméra pour davantage d’apport, d’interactivité et de complicité parfois. Yassin Adnan résume ce concept dans les termes de l’écrivain belge Maurice Maeterlink, prix Nobel de littérature en 2011 : «Ils croient que rien n’arrivera, uniquement parce qu’ils ont fermé leurs portes».
La culture doit meubler notre quotidien et nos espaces de vie ordinaires… les questions culturelles ne devraient plus rester l’apanage des cercles intellectuels, universitaires et académiques, il y a nécessité d’accéder à cet univers dans des termes faciles et accessibles, écrit Yassin Adnan, dans un texte posté sur sa page Facebook, en guise de présentation de sa nouvelle émission.
Qu’en est-il donc de «Macharif» ? N’y aurait-il pas de similitude entre l’ancienne émission diffusée sur la chaîne marocaine Al Oula et « Beit Yassin » ? C’est l’occasion d’ailleurs de remercier la chaîne pour cette émission culturelle, même si elle est diffusée à une heure tardive.
Il y a lieu de repenser l’ordre des priorités afin que les émissions culturelles ne soient pas le parent pauvre des programmes télévisés. Il est temps de revoir la place accordée à la culture dans la grille de programmation des chaînes de télévision. Il suffit de souligner que nombre d’écrivains, de poètes, d’intellectuels n’auraient jamais eu la chance d’accéder aux dédales d’une télévision si ce n’était l’émission Macharif. Sans doute, la nouvelle émission de Yassin Adnan n’est que le fruit d’un bilan jugé positif par ses nouveaux recruteurs.
Libé : Présentez-nous votre “Beït Yassin”
Yassin Adnan : C’est une émission culturelle de 52 minutes tournée au Caire et diffusée sur la chaîne arabe «Al Ghad». Réalisée par Hicham Abderrasoul, elle propose de rendre accessible les thèmes culturels, littéraires et artistiques, à travers une nouvelle approche fondée sur une ambiance conviviale et où le débat est accessible au large public.

Plus de précision sur le concept ?
Il s’agit d’un décor convivial, intime avec des invités du monde de la culture, des arts et de la littérature, de différentes nationalités, tendances et obédiences. Je pourrais citer quelques noms tels que le grand poète Adonis, l’écrivain égyptien Youssef Zidan, le romancier algérien Wassini Laâraj, le virtuose irakien Nasser Chamma et la chanteuse marocaine Karima Sqalli, entre autres.

C’est pour quand la diffusion ?
L’émission sera diffusée très prochainement chaque vendredi à 21h00 (heure marocaine) et sera rediffusée le samedi d’après à 11h30 (heure marocaine). L’inauguration aura lieu vendredi 12 octobre et aura pour invité le critique saoudien de renom Abdellah El Ghadami.

 

» Source de l'article: liberation

Autres articles