Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Le Musée Yves Saint Laurent annonce la couleur

22.01.2019 - 18:05

Le Musée marrakchi Yves Saint Laurent dévoile sa programmation culturelle.  En plus des collections permanentes, quatre expositions temporaires inédites rythmeront les quatre prochaines saisons, indiquent les organisateurs.

«Morocco» de l’artiste américain Brice Marden

A commencer par la première exposition intitulée «Morocco» de l’artiste américain Brice Marden, prévue 22 février au 13 mars. Brice Marden expose pour la première fois dans le continent africain. C’est un amoureux du Maroc depuis qu’il y débarqua dans les années 70, il y resta et y travaille. Il est connu dans le monde entier pour être celui qui «bouscule les codes de l’abstrait et du minimalisme». Il faut dire que les toiles monochromes de Marden sont le résultat d’une enquête sur la nature de l’abstraction et la peinture en tant que telle. Ses voyages à l’étranger et son introduction à la calligraphie chinoise influencent ses peintures linéaires à la fin des années 1980 et 1990. Au fil du temps, il incorpore des éléments figuratifs et expressifs dans ses œuvres. Surtout connu pour ses explorations subtiles de la couleur, ses dernières peintures se composent souvent de champs de couleurs légèrement différents.

«Femmes 1962-1968» de Cristo

Au programme également, l’exposition «Femmes 1962-1968» de Cristo. Cet artiste bulgare présentera ses sculptures, collages, dessins qui «questionnent notre rapport à la mode, au corps vivant et au vêtement». C’est une première aussi sur le continent pour cet artiste dont la femme, Jeanne Claude, est née à Casablanca.

«Désert Design » : Hommage aux tisseuses berbères

Du 8 juin au 8 octobre, le musée accueillera « Désert Design». Une sélection de tapis tissés par les femmes des Aït Kebbach, tribu du sud-est du Maroc. Couleurs, variété des matières, motifs modernes contrastant avec l’environnement austère dans lequel elles vivent. Cette exposition sera un hommage aux tisseuses berbères.

Exposition rétrospective de Jacques Azema

Enfin, le musée abrite du 27 octobre 2019 au 4 février 2020 une exposition rétrospective (1910-1979), de Jacques Azema. Lauréat des arts décoratifs de Paris, cet artiste-peintre français s’installe à Marrakech en 1930. Il anime des ateliers de peinture et sera professeur de dessin au lycée Mangin. Il enseignera à l’Ecole des beaux-arts de Casablanca où il fera partie de l’équipe de Mahjoub Ben Seddik de 1962 à 1974. Sa peinture, «fortement empreinte de symbolisme, restitue un Maroc très personnel», indique le Musée Yves Saint Laurent.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles