Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

18ème concours international de musique : Onze candidats pour la première fois en lice

14.03.2019 - 14:02

La particularité de cette compétition réside dans 3 épreuves différentes. Outre le récital qui est solo, la demi- finale se joue avec orchestre qui se produit également avec les lauréats en finale.

Le 18ème concours international de musique de l’Orchestre philharmonique du Maroc (OPM), organisé avec le soutien de Audi, se poursuit. Après deux récitals et deux demi-finales,  la finale de cette édition dédiée au piano aura lieu le 15 mars au Théâtre Mohammed V à Rabat. Aussi, un concert des lauréats égaiera le 16 mars  l’Eglise Notre-Dame à Casablanca.

A propos de l’instrument choisi, une source de l’OPM précise que «cela fait 2 ans qu’il n’y a pas eu de piano». Quant aux  candidats, ils sont, selon la même source, 11 au total. «C’est pour la 1ère fois aussi qu’ils sont nombreux», ajoute la source en rappelant que ceux-ci ont été présélectionnés sur dossier.

La particularité de cette compétition réside dans 3 épreuves différentes. Outre le récital qui est solo, la demi- finale se joue avec orchestre qui se produit également avec les lauréats en finale. Mais ce n’est pas tout. Le concours a, selon la même source, d’autres particularités, à savoir son caractère international qui se manifeste à travers la participation de très grandes pointures. « Des pianistes qui démarrent leur carrière et qui sont promis à un bel avenir. Tous nos lauréats ont par la suite gagné des concours de renommée internationale», vantent les initiateurs. Aussi, le concours est marqué par la performance, dès les demi-finales, du pianiste qui joue accompagné de l’orchestre. «Ce qui est assez rare», exalte la même source.

De plus, le concours fait appel au vote de tout le monde, non seulement le jury, mais aussi les musiciens de l’orchestre ainsi que le public lors de la finale. «Il y a donc une véritable interaction avec le public», enchaînent les initiateurs.

Créé en mars 2001 par Farid Bensaïd, président fondateur de l’OPM, le Concours international de musique de l’Orchestre philharmonique du Maroc s’adresse aux musiciens dont la formation est déjà confirmée et qui sont prêts à se lancer dans une carrière internationale.

«L’idée de l’Orchestre philharmonique du Maroc est née à la fois du désir de faire partager aux auditeurs la passion d’une musique qui transcende les frontières et de la volonté de rassembler à Rabat et Casablanca des talents du monde entier dans une compétition qui conjugue technicité, talent et émotion», poursuivent les initiateurs.

Lors de cette édition, les candidats se produisent avec l’orchestre dirigé par Laurent Pillot, lors des demi-finales, de la finale et du concert des lauréats. «Ces derniers seront récompensés pour leurs qualités techniques et artistiques ainsi que pour leur capacité à transmettre des émotions et leur sensibilité musicale», détaille la même source.

Le jury en charge de cette 18e édition du concours est composé de Ahmed Essyad, Jean Fassina, Nicole Foussard, Olivier Gardon, Andrzej Jasiński, Jorge Martins, Nicole Salmon Boyer et Li Yun.

Pour l’heure, le jury a sélectionné, après deux jours de récitals, 6 demi-finalistes qui se sont retrouvés les 11 et 12 mars autour de concertos de Mozart et Beethoven, accompagnés par l’Orchestre philharmonique du Maroc.

A l’issue des demi-finales, 3 candidats donneront rendez-vous au public en finale avec les plus grands concertos pour piano. A vous de choisir, aux côtés du jury, le bon candidat.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles