Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Timitar : Une édition spéciale pour célébrer les 16 ans du festival

20.06.2019 - 13:26

Elle se déroulera à Agadir du 3 au 6 juillet

Les organisateurs ont concocté une programmation assez variée, au grand plaisir des mélomanes, pour célébrer 16 ans d’assiduité, d’ouverture, de rayonnement, de tolérance et de succès.

Le compte à rebours a déjà commencé pour le festival Timitar Signes et Cultures, qui fête sa seizième année. Les organisateurs ont concocté une programmation assez variée, au grand plaisir des mélomanes, pour célébrer 16 ans d’assiduité, d’ouverture, de rayonnement, de tolérance et de succès. Tinariwen, Réda Taliani, Zakaria Ghafouli et Hatim Ammor, Fnaire et d’autres sont au programme.

La ville d’Agadir se prépare à accueillir du 3 au 6 juillet des artistes venus des quatre coins du globe, avec une diversité musicale hors pair : Ahwach, Tarwayssa, Amazigh moderne, Tarab, Populaire, Afro Columbienne, Fusion, Reggae, Rap, Touareg, et bien d’autres.

Au fil des éditions, le festival dédié à la culture amazighe et aux musiques de la diversité qu’elles soient traditionnelles ou contemporaines, savantes ou populaires est parvenu à fidéliser un public de plus en plus nombreux et de différentes tranches d’âge confondues. Animés par une curiosité et un enthousiasme grandissant, les spectateurs peuvent y découvrir ou y redécouvrir les trésors musicaux mais aussi applaudir certaines de leurs stars favorites.

Fidèle à son esprit, le festival mettra à l’honneur des artistes de grande renommée dont le Nigérian Ismael Lô Influencé par les sonorités du rythme and blues, les sonorités mandingue, Ismael Lô a réussi à parcourir les grandes scènes musicales aussi prestigieuses les unes des autres à travers son propre style de musique. Avec l’aide de musiciens expérimentés, il sort plusieurs albums qui le font connaître en dehors du Sénégal.

Les mélomanes auront rendez-vous avec le mythique groupe malien Tinariwen. A lui seul, le nom de Tinariwen évoque toute une histoire, une sorte de conte écrit dans l’univers surchauffé et aride du Sahara. Poussés au déracinement et à l’exil par des conditions économiques et dans des circonstances politiques difficiles, les membres se rencontrent à la fin des années 70 pour former «Taghreft Tinariwen», nom originel de cette formation atypique composée d’une dizaine d’artistes engagés en faveur de la cause des peuples touaregs. Tinariwen fut le premier groupe touareg à émerger des sables sahariens.

Et pour plus de fraîcheur le festival invite la star algérienne Réda Taliani. Attiré par le raï, ainsi que par différents styles musicaux issus du Maghreb, comme le chaâbi algérois, ce chanteur mêle ces différentes aspirations dans ses chansons et compose des textes engagés sur la jeunesse de l’Algérie.

Le groupe mythique The Original Wailers est l’une des belles surprises de cette édition. Mené par le guitariste Al Anderson, qui a accompagné Bob Marley dans plus de 250 concerts sur les cinq continents ce groupe sera présent lors de cette  édition. Après la mort de Bob Marley, The Wailers continue d’exister et sort plusieurs albums et compilations posthumes.

Pour compléter l’offre musicale, Timitar invite une brochette de chanteurs marocains, dont Najat Aatabou qui fait partie de ces artistes qui ont la capacité de transformer une salle de concert en volcan. Grande star de la chanson populaire châabi marocaine, elle tient une sorte de courrier du cœur, s’inspirant des messages, très nombreux, qu’elle reçoit des femmes qui l’écoutent et lui racontent leurs problèmes. Et elle en témoigne en chantant.

Zakaria Ghafouli et Hatim Ammor seront également invités à se produire lors de cette édition, au grand bonheur des festivaliers d’Agadir. Leurs chansons rencontrent un gros succès auprès des jeunes au Maroc et à l’étranger. Cerise sur le gâteau, le groupe Fnaire clôturera cette édition très attendue de Timitar, qui promet déjà de battre tous les records.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles