Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Canticum Novum transporte le public fassi aux confins des musiques anciennes

21.06.2019 - 12:59
Le groupe Canticum Novum, qui s’est produit mardi au jardin Jnane Sbile, a invité le public du Festival des musiques sacrées à un voyage entre Orient et Occident aux confins des musiques anciennes et traditionnelles.
Dans sa création, intitulée ‘’Aashenayi’’, les échos de la Perse, de la Turquie et de l’Europe se mêlent à travers l’inspiration de musiciens aussi bien français, turcs, afghans, algériens qu’arméniens, tous portés par le souffle d’une même énergie. En redécouvrant et interprétant des répertoires de musique ancienne, Canticum Novum tisse des liens entre la musique d’Europe occidentale et le répertoire du bassin méditerranéen, riche de l’union du monde chrétien et d’un Orient marqué d’un double héritage juif et mauresque. Il s’agit, selon eux, d’une aventure humaine qui interroge sans cesse l’identité, l’oralité, la transmission et la mémoire. L’ensemble parcourt les répertoires méditerranéens, mais aussi afghans, turcs, persans, arabes, sépharades, arméniens, chypriotes du 13è au 17è siècle. Le 25è Festival des musiques sacrées du monde, organisé sous la thématique ‘’Fès, à la confluence des cultures’’, se poursuivra jusqu’au samedi prochain, avec au menu des concerts de stars mondiales à Bab Al Makina, dont Jose Merce et Tomatito (Espagne), The Kingdom Choir TM (Grande-Bretagne) et Youssou Ndour (Sénégal), mais aussi une sélection de groupes par le monde.
» Source de l'article: liberation

Autres articles