Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Une exposition à Marrakech met en exergue la richesse du costume traditionnel et les secrets de l’élégance féminine au Maroc

29.07.2019 - 12:01
Dar El Bacha-Musée des confluences à Marrakech accueille du 25 juillet jusqu’au 10 janvier prochain, une exposition invitant à redécouvrir la richesse du costume traditionnel et les secrets de l’élégance féminine au Maroc.
Organisée sous le thème « Etoffe des sens, résonances Serge Lutens et Yves Saint-Laurent », par le Musée des confluences géré par la Fondation nationale des musées (FNM), cette exposition jette aussi la lumière sur l’impact de Marrakech sur Yves Saint-Laurent et Serge Lutens, deux artistes et créateurs français tombés amoureux de la cité ocre, une ville qui n’a cessé de les inspirer dans une quête sans fin de la beauté.
Cet événement culturel initié en partenariat avec la Fondation Serge Lutens et la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint-Laurent, met en exergue une collection de caftans acquise par Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé, qui démontre leur admiration pour ce vêtement considéré comme un repère de l’identité culturelle du Royaume et appréciée de tous les grands créateurs nationaux et internationaux cherchant l’inspiration.
Cette collection de caftans est incorporée à une série de photographies réalisées dans les années 80 par Serge Lutens sur les gestes et les ingrédients traditionnels de la beauté, témoignant de l’attraction qu’exerça le Maroc sur les deux créateurs.
Dans une déclaration à la presse à l’occasion du vernissage de cette exposition, Serge Lutens a relevé que Dar El Bacha, qui abrite cette exposition, est un endroit sublime que les responsables de la culture ont pu rénover et en faire un musée, relevant que « les Marocains ont su sauvegarder leur patrimoine et traditions, les transmettre et les perpétuer ». 
Le président de la FNM, Mehdi Qotbi, a relevé, pour sa part, que cette exposition réunit deux hommes (Serge Lutens et Yves Saint-Laurent), dont la cité ocre a nourri les imaginaires par la lumière, la joie, les couleurs, les senteurs et les parfums.
« Le Maroc, terre d’accueil, de cohabitation, de paix et de diversité culturelle, a toujours inspiré les créateurs et les artistes », a-t-il insisté, relevant que l’objectif de cette exposition consiste à faire découvrir aux Marocains des artistes et des créateurs passionnés pour notre pays.
» Source de l'article: liberation

Autres articles