Revue de presse des principaux journaux Marocains

Art & Culture

Un 1er Festival international du film de comédie pour décontracter les R’batis

19.08.2019 - 15:52

Il se tiendra du 10 au 14 septembre à la salle Bahnini

Un jury international départagera les œuvres cinématographiques en compétition. Ce festival sera ainsi couronné par la remise du Grand prix, prix du jury, prix du 1er rôle féminin, prix du 1er rôle masculin et prix du public.

Les R’batis pourront bien se divertir du 10 au 14 septembre, le temps du 1er Festival international du film de comédie. Ils feront le plein de rire de par la sélection officielle des films programmés lors de cette manifestation dédiée exclusivement au genre comédie en Afrique et dans le monde arabe à l’initiative du Centre marocain pour les initiatives de développement (CMID). A la salle Bahnini, les initiateurs, qui ouvriront, le 10 septembre, le bal à 20h projetteront une panoplie de productions cinématographiques hilarantes.

Dans ce sens, la programmation filmique du festival comprend les courts-métrages de fiction «Roujoula» de son réalisateur franco-marocain Ilias El Faris, «Turnul Din Pisa» du Roumain, Bogdan Iliesiu et «El Poligrafo» de l’espagnole Marta López-Fdez. La sélection officielle comprend également les courts-métrages «Um filme de baixo orçamento» du Brésilien Paulo Leierer et «Les égarés», une production française réalisée par Maëlle Grand Bossi, Elisabeth Silveiro Maria et Castillejo Carmen. La Tunisie sera, quant à elle, représentée par le cinéaste Lotfi Achour qui présentera son court-métrage «Allouch, la laine sur le dos».

A son tour, le cinéaste américain participera au festival avec son court-métrage «Bombshell». De plus, cette manifestation émettra d’autres œuvres conçues de par le monde. C’est le cas de «The Main Character» de l’ukrainien Sergii Dmytrenko qui sera projetée lors du festival qui programme également «Inmaduros» de l’Argentin Jorge Ponce Betti et «Swipe at first sight» de l’Irlandais Kevin de la Isla O’Neill. A leur tour, les œuvres «Debt» du hollandais Patrick Carelsz, «The future is here» du Russe Igor Verstov, «Pepitas» de l’Italien Alessandro Sampaoli, «Kaak be yansoon» du Libanais Estephan Khattar, «Guerilla Wedding» de l’Australien Shane Emmett, ainsi que «Blacky and faulty» du Macédonien Marko Dzambazoski sont entre autres programmés.

En marge de ces projections, des rencontres avec des professionnels des films en compétition, des master class et des conférences seront, selon les initiateurs, organisées. «Des projections hors compétition de films de comédie seront aussi organisées au profit du grand public», détaille la même source.   

C’est un jury international qui départagera, selon les organisateurs, les œuvres cinématographiques en compétition. Ce festival sera ainsi couronné par la remise du Grand prix, prix du jury, prix du 1er rôle féminin, prix du 1er rôle masculin et prix du public.   

Cela étant, cet événement est, au sens du CMID, un «projet culturel d’envergure qui réunira des professionnels du cinéma national et international et qui créera de la valeur pour la ville de Rabat, ses habitants et toutes les parties prenantes». De quoi décontracter les R’batis davantage. 

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles