Revue de presse des principaux journaux Marocains

Aujourdui

Une unité d’engrais de l’OCP rien que pour l’Afrique (Papier)

21.02.2014 - 13:18

Une première à l’échelle continentale et mondiale. Le Maroc prend l’initiative et dédie exclusivement aux pays africains voisins une unité de production d’engrais. L’aboutissement de ce projet viendra en concrétisation de la décision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en marge du Forum économique maroco-malien , tenu à Bamako dans le cadre de la visite du Souverain au Mali.

Pour un investissement de l’ordre de 600 millions de dollars, le Maroc assurera l’approvisionnement continu et régulier en engrais à destination de l’Afrique subsaharienne. «C’est la première fois qu’un producteur d’engrais dédie une capacité qui n’est pas des moindres au marché africain, puisqu’il s’agit de un million de tonnes d’engrais par an», a révélé à cet égard Mostafa Terrab, président-directeur général de l’Office chérifien des phosphates (OCP), en charge de la réalisation dudit projet.

Et de poursuivre que «cette initiative, unique en son genre, vise à accompagner la croissance que connaît le marché africain. Une croissance qui dépendra de la visibilité qu’on pourra donner aux distributeurs d’engrais». Du côté africain, la décision a été chaleureusement accueillie. «On a accueilli cette nouvelle qui cadre parfaitement avec notre stratégie de façon très positive. La réalisation à Jorf Lasfar d’une unité de production d’engrais dédiés entièrement au marché africain constitue une bonne nouvelle pour le continent.

Quand le Maroc se porte volontaire pour créer une telle unité industrielle et que le Mali, comme l’ensemble des pays africains puisse en profiter, c’est un soulagement pour nous tous», a affirmé pour sa part Boubou Cissé, le ministre malien de l’énergie et des mines. La mise en œuvre d’un tel projet revêt une grande dimension économique. La création de cette unité, dont les travaux ont d’ores et déjà débuté à Jorf Lasfar, vient donc consolider l’engagement du Maroc pour dynamiser la croissance des marchés africains et d’assurer une coopération Sud-Sud solidaire.

En effet, ce projet vient illustrer le leadership du Maroc sur différents fronts. Les initiatives entreprises par le Royaume à l’égard des pays africains ont donné une forte impulsion aux relations maroco-africaines. Le Maroc tend à travers ces démarches de prospection à garantir à la population africaine un champ de croissance socio-économique. Pour se faire une série d’accords ont été conclus offrant un large éventail de projets dont les retombées créeront de la richesse du continent et consolideront ainsi la portée d’une économie africaine reliant ainsi le Maghreb aux pays subsahariens.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles