Revue de presse des principaux journaux Marocains

Aujourdui

Visite royale en Guinée: Mission accomplie

07.03.2014 - 14:54
La visite royale, qui a eu lieu du 3 au 5 mars, concrétise l’approche entamée par le Maroc en vue de s’ouvrir au marché africain et ses composantes sociales, économiques, culturelles et cultuelles

Fructueuse, tel qu’on peut qualifier la troisième étape de la tournée royale en Afrique. La Guinée, visitée pour la première fois par le Souverain, a observé la naissance de projets structurants, couronnant ainsi l’esprit de fraternité et de coopération reliant le Maroc à la Guinée.

La visite royale, qui a eu lieu du 3 au 5 mars, concrétise, par ailleurs, l’approche entamée par le Maroc en vue de s’ouvrir au marché africain et ses composantes sociales, économiques, culturelles et cultuelles. L’accueil chaleureux qui a été réservé à Sa Majesté le Roi Mohammed VI témoigne de la place privilégiée qu’occupe le Maroc dans ce territoire et des sentiments d’amitié qu’éprouvent les Guinéens pour la personne du Roi et du peuple marocain. Round up des principales étapes de la visite guinéenne.

Accords bilatéraux : 21 conventions ratifiées

La présence de la délégation marocaine, constituée de dirigeants publics et privés, vient renforcer la coopération avec leurs homologues guinéens et ouvre un nouveau chapitre en termes d’échange économique et d’investissement bilatéral. A cet égard, vingt et une conventions ont été ratifiées sous la présidence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le président guinéen Alpha Condé. Les accords bilatéraux ont concerné des pôles économiques attractifs tels que l’agriculture et la pêche maritime, la marine marchande, le transport maritime, l’industrie et le commerce, le tourisme, l’artisanat, l’habitat, les finances, la formation professionnelle, les mines et les énergies renouvelables. Sur le plan juridique, les deux pays se sont engagés à ôter la double imposition et prévenir de l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu.

Agriculture : 3 projets pilotes sur les rails

Le Maroc a remis à la Guinée un don de 2.150 tonnes d’engrais adaptés aux sols et aux cultures et d’aliments qui rentrent dans l’alimentation des volailles et des bovins. Par ailleurs, trois projets agricoles pilotes seront menés en Guinée, guidés par le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime et le ministère guinéen de l’agriculture et l’OCP.

L’expérience des écoles aux champs sera à cette occasion exportée en Guinée. De même, il a été procédé à l’inauguration d’une unité industrielle céréalière. Fruit d’une joint-venture entre les Moulins Lahlal (Maroc) et la compagnie Sonoco SA (Guinée), cette nouvelle minoterie a été réalisée pour un investissement de plus de 30 millions d’euros.
La nouvelle unité (dernière génération) a pour vocation l’écrasement du blé pour la fabrication de la farine fortifiée propre à la préparation du pain, des pâtes alimentaires et autres produits dérivés. La capacité mensuelle de production de l’usine est estimée à près de 19.000 tonnes de farine et à 6.250 tonnes de son, permettant ainsi de répondre aux besoins du marché guinéen.

Immobilier : La signature marocaine à l’honneur

L’expertise marocaine en termes d’investissement immobilier continue de se distinguer en Afrique de l’Ouest. La Guinée ne sort pas du lot.
Sa Majesté le Roi a procédé lors de son séjour à Conakry au lancement de plusieurs projets immobiliers qui aboutiraient à la construction de trois complexes résidentiels de 3.000 logements. Ces projets auront pour signature Addoha, en partenariat avec le Groupe Banque populaire.
Le Groupe Sefrioui investira 2 millions de dirhams pour la réalisation de ces complexes de différents standings. Un guichet unique est mis sur place visant à faciliter les démarches de vente, de notariat, de conservation foncière et de distribution d’eau et d’électricité.

5 millions DH pour la restructuration d’une mosquée à Conakry

Sur le plan cultuel, le Maroc a fait don de 10.000 exemplaires du Saint Coran au profit du secrétariat général des affaires religieuses en Guinée. Cette action, qui s’est multipliée dans les deux escales précédentes du Souverain, s’inscrit dans le cadre de l’application des Hautes instructions royales relatives à la satisfaction des besoins des mosquées des pays d’Afrique de l’Ouest.

Le Souverain s’est enquis du détail de la restauration de la mosquée «le Roi Fayçal», que chapeautera en Guinée le ministère des habous et des affaires islamiques. Nécessitant une enveloppe de 5 millions de dirhams, ce projet de restauration, qui s’étalera sur six mois, comprendra les travaux d’étanchéité, la réparation de l’installation électrique, la restauration de la menuiserie bois et métalliques ainsi que les travaux de peinture.

» Source de l'article: journaux

Autres articles

newsletter

Articles Populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.