Revue de presse des principaux journaux Marocains

Aujourdui

Une course-poursuite dégénère à Tanger

17.03.2014 - 12:38
Des policiers blessés et une estafette renversée à Bni Makada

Les périphéries sont de véritables bombes à retardement pour certaines villes marocaines. Samedi dernier, la ville de Tanger a dû faire face à cette dure réalité.

Ce qui devait être une simple opération de contrôle policier a viré à une confrontation entre les forces de l’ordre et des groupes violents du quartier Ard Dawla à Bni Makada dans ce qui ressemble à un véritable samedi noir pour les tangérois.

En effet, de violents affrontements ont éclaté dans la nuit du samedi à dimanche entre les policiers et des jeunes fauteurs de troubles de ce quartier. Tout commence lorsque une patrouille de police repère un véhicule suspect qui refuse d’obtempérer. Une course-poursuite entre ce véhicule, une berline allemande, et le véhicule de police, s’engage pour se terminer au quartier Ard Dawla où la personne suspecte abandonne sa voiture vraisemblablement renversée et continue la course à pied.

C’est à ce moment précis que les policiers qui le pourchassaient sont violemment pris à partie par des groupes de jeunes du quartier. La situation dégénère lorsque ces derniers ont eu recours à des jets de pierres à l’encontre des membres de la police.
Le calme n’est revenu qu’avec l’arrivée des renforts qui ont contribué à mettre un terme à ces affrontements.

Lesquels ont été soldés par cinq blessés parmi les policiers et le renversement d’une estafette de police lors de cette opération. Le nombre des blessés à l’issue de ces affrontements n’est pas déterminé  car certains jeunes fauteurs de troubles auraient évité, selon des sources sur place, de se déplacer aux hôpitaux de peur d’être identifiés.

Ce n’est pas la première fois que le quartier connaît de violents accrochages entre les habitants et les forces de l’ordre. Une simple opération de délogement le mardi 2 octobre 2012 à Bni Makada a déclenché pratiquement les mêmes incidents avec un bilan d’une douzaine de blessés du côté des forces de l’ordre ainsi que de celui des manifestants.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles