Revue de presse des principaux journaux Marocains

Aujourdui

Consommation au Maroc: Légère baisse des prix à fin mars

23.04.2014 - 14:04
Les prix à la consommation se sont légèrement atténués durant le mois de mars. Par rapport à février dernier, les prix ont baissé de 0,3%.

Les prix à la consommation se sont légèrement atténués durant le mois de mars. Par rapport à février dernier, les prix ont baissé de 0,3%.

Principal facteur, repli des prix des produits alimentaires. Selon la dernière note du Haut-Commissariat au Plan relative à l’indice des prix à la consommation, les produits alimentaires ont vu leur prix fléchir de 0,7%. Ainsi, le prix des légumes a connu une baisse de 2,5% durant le mois de mars. Le troisième mois de l’année a vu également un essoufflement des prix des poissons et fruits de mer.

La diminution a été établie à 2,3%. La baisse a également concerné le café, thé et cacao dont les tarifs ont reculé de 1,8%. En revanche, une légère baisse a été constatée au niveau des prix du lait, fromage et œufs (-0,7%), huiles et graisses (-0,6%) et viandes (-0,5%). Par région, Casablanca est en tête des villes ayant enregistré d’importantes baisses.

L’indice des prix à la consommation a chuté dans la capitale économique de 0,7%. Settat, Oujda, Fès et Dakhla viennent en seconde position avec une baisse de 0,6%. Laâyoune, Béni -Mellal et Al Hoceima ont vu, par ailleurs, leur indice des prix reculer de 0,4% durant le mois de mars. En revanche, trois villes du Royaume ont observé une hausse de leur indice de consommation. Figure sur la liste la ville de Safi où l’indice des prix de la consommation a grimpé de 0,4%. Il en est de même à Tanger et Guelmim où les consommateurs ont relaté une hausse des prix évaluée à 0,2% au titre du premier mois de l’année.

Toutefois, l’indice des prix à la consommation maintient son trend haussier comparativement à la même période de l’année précédente. En établissant une comparaison à la même période de l’année précédente, le Haut-Commissariat au Plan met en relief une hausse de 0,4% de cet indice. Une variation qui résulte de la hausse des produits non alimentaires.

Ces derniers se sont améliorés de 1,3% tandis que les prix des produits alimentaires ont maintenu leur baisse estimée à 0,8%. Se référant au Haut-Commissariat au Plan, les variations enregistrées pour les produits non alimentaires vont d’une baisse de 9% pour les communications à une hausse de 3,7% pour les restaurants et hôtels.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles