Revue de presse des principaux journaux Marocains

Aujourdui

Championnat national jeunes leaders marocains: L’ENSA de Khouribga primée

06.05.2014 - 13:03
L’identité du champion Jeunes leaders marocains vient d’être dévoilée. Le rideau est tombé samedi sur la troisième édition du championnat national JLM, confirmant ainsi la pérennité de cette initiative purement marocaine.

L’identité du champion Jeunes leaders marocains vient d’être dévoilée. Le rideau est tombé samedi sur la troisième édition du championnat national JLM, confirmant ainsi la pérennité de cette initiative purement marocaine.

Un large parterre de jury a rendu son verdict en faveur des représentants de l’Ecole nationale des sciences appliquées (Ensa) de Khouribga. L’équipe gagnante s’est distinguée par 7 projets de développement répondant aux principaux critères de base, à savoir l’entrepreneuriat social, la solidarité et l’environnement. Des visions pérennes qui ont touché plus de 6.400 bénéficiaires directés. «L’équipe de JLM Khouribga s’est distinguée particulièrement par son sens d’innovation.

Ces étudiants ont présenté des projets inédits et créateurs de richesses pour les personnes démunies partant d’actions de sensibilisation au lancement de prototypes dédiés aux personnes à besoins spécifiques», explique à ALM Hakim Semmami, président fondateur de Jeunes leaders marocains (JLM). Les champions de cette troisième édition ont présenté des inventions dont deux machines permettant aux personnes non-voyantes de retrouver ce sens ainsi un tricycle adapté aux personnes à mobilité réduite pour l’exercice d’activités commerciales favorisant ainsi leur réintégration socio-économique.

Le Championnat JLM prend d’année en année plus d’ampleur mobilisant ainsi une cinquantaine de personnalités issues du monde de l’entreprise de la société civile et de la scène publique. De même, la compétition connaît un grand engouement de la part des étudiants des universités marocaines et des écoles supérieures du Royaume. Plus de 32 équipes JLM des différentes régions du Royaume ont concouru pour cette nouvelle édition, soit la participation d’environ 1.500 étudiants et la présentation de près de 120 projets de développement durable ciblant plus de 105.000 bénéficiaires issus de milieux défavorisés.

Toutefois, la pérennité de cet événement est menacée du fait qu’aucune subvention étatique n’est attribuée pour son financement.
Selon Hakim Semmami, la convention fixée avec le ministère de la solidarité de l’ère de Nouzha Skalli portant sur une subvention de 600.000 dirhams n’a pas connu de suite avec les équipes de Bassima Hakkaoui.

De même, les promesses formulées par le ministre de la jeunesse et des sports, Mohammed Ouzzine n’ont toujours pas abouti. Ainsi, la tenue d’un tel événement à forte dimension sociale et régionale reste une initiative purement personnelle des membres JLM. «JLM a réalisé auprès des sponsors institutionnels une levée d’un fonds de 120.000 dirhams rien que pour la tenue de l’événement sans parler des frais additionnels des pré «et» post championnat», déclare M. Semmami. Et de souligner que «l’ambition de JLM est d’institutionnaliser cette initiative et mettre sur le terrain des délégations régionales avant d’étendre notre activité aux niveaux méditerranéen, maghrébin ou africain».

Pour ce faire, un dossier financier a été mis en place prévoyant un budget annuel de 1 million de dirhams. Cette enveloppe servirait au financement de deux emplois à temps plein, l’organisation du championnat national, et la couverture de la mission ambassadeur que JLM effectue à l’international avec les équipes gagnantes.
En perspective, l’association Jeunes leaders marocains est en cours de discussion avec le bureau exécutif de l’Union pour la Méditerranée afin de créer une antenne méditerranéenne du collectif. Une action qui devrait s’étendre vers d’autres zones du monde promettant éventuellement des synergies avec la Tunisie, la Palestine, le Cameroun et la Côte d’Ivoire.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles

newsletter

Articles Populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.