Revue de presse des principaux journaux Marocains

Aujourdui

Managem, une action à conserver

09.05.2014 - 15:30

Vous avez des actions Managem dans votre portefeuille? Eh bien conservez les. C’est ce que conseille la division analyses et recherches de Upline Group dans son étude intitulée «Managem: un Groupe en quête de rayonnement africain».

En effet, en se basant sur la méthode DCF, la filiale du Groupe Banque populaire table dans son étude sur un cours cible de 1.359 dirhams, correspondant à une surcote de 2,7% par rapport à son cours au 6 mai 2014, d’où la recommandation de conserver la position du titre dans les portefeuilles.

Par ailleurs, Upline Group n’a pas manqué d’énumérer les points forts du géant minier. Ainsi, l’étude relève que Managem bénéficie de faibles coûts de production par rapport aux producteurs internationaux. De plus, il s’agit d’un opérateur doté d’une expertise avérée dans ses domaines d’activité avec des métaux produits très divers. Qui plus est, Managem arbore une forte tendance vers l’internationalisation des zones d’opération et exerce un métier fortement générateur de cash, une fois la phase d’investissement achevée.

Dans le même sillage, l’opérateur aura à saisir certaines opportunités de marché qui vont se présenter. En effet, le secteur est sous-exploité par rapport à son potentiel puisque les cartes géologiques couvrent à peine 34% du territoire national. De plus, l’appréciation du dollar par rapport au dirham et le lancement d’un nouveau code minier élargissant la portée géographique d’un permis risquent d’être une aubaine.

Aussi, en interne, Managem table, pour 2014, sur une poursuite de l’appréciation des performances opérationnelles, grâce au démarrage du projet de cuivre d’Oumjrane, la montée en régime de Jbal Lassal (cuivre) et l’élargissement de la production d’Imiter (argent), après la résolution définitive du conflit qui l’opposait aux riverains.

Par ailleurs, Upline Group relève que la flambée des cours des métaux à l’international n’a pas profité au Groupe minier, en raison des couvertures contractées à des prix très bas. Ces engagements ont été réduits progressivement à partir de 2011. Cependant, profitant d’un effet prix favorable à partir de 2010, couplé à une politique de rationalisation des charges, Managem enregistre une amélioration progressive de ses marges. Ainsi, le Groupe est parvenu à afficher une marge d’Ebitda de 40% en 2013.

Sur un autre volet, Upline Group prévient le géant minier de la fin des QE en 2014 qui risque de dégrader significativement l’évolution des cours des métaux précieux, en plus des risques politiques au sein des pays subsahariens. Hormis ces deux menaces, l’action Managem est promise à une bonne année 2014.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles