Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Les actions de l’UpM centrées sur l’environnement et le changement climatique

17.10.2019 - 15:16

La Méditerranée se réchauffe 20% plus vite que le reste du monde

Hiérarchiser les actions de l’Union pour la Méditerranée (UpM) et les concentrer entre autres sur l’environnement et le changement climatique. C’est à quoi ont appelé les ministres des affaires étrangères des États membres de l’UpM lors du 4ème forum régional de l’Union qui s’est tenu dernièrement à Barcelone. Les représentants ministériels ont défini, à cette occasion, les priorités régionales pour l’année à venir et ont réitéré leur engagement pour un développement inclusif et durable pour cette région. En effet, la Méditerranée est fortement exposée au changement climatique.

Le premier rapport scientifique de l’UpM relatif à la donne climatique et environnementale fait ressortir une conclusion alarmante. On retient deux messages clés. Primo la région méditerranéenne se réchauffe 20% plus vite que le reste du monde. Et secundo, les températures augmenteraient de 2,2ºC d’ici 2040, si les politiques actuelles restent telles quelles. «Aucune nation ou communauté dans notre région ne dispose de ressources suffisantes pour faire face aux conséquences du changement climatique», souligne Nasser Kamel, secrétaire général de l’UpM. Et d’ajouter qu’ «alignés sur les Objectifs de développement durable, nos efforts communs dans la prochaine décennie visent impérativement à faire face à cette question urgente qui va au-delà du changement climatique et implique de reconsidérer notre approche à la répartition des ressources, qui ne sont pas sans limites dans la région».

Le premier rapport scientifique de l’UpM a été élaboré depuis 2015 par un réseau de plus de 80 scientifiques de la Méditerranée. Ce travail vise à développer les réponses politiques plus efficaces face au changement climatique dans cette région menacée par le stress hydrique.

Pour rappel, l’UpM, dans laquelle le Maroc est un membre actif, opère sur 59 projets régionaux d’une valeur de plus de 5,5 milliards d’euros, allant d’initiatives favorisant le développement durable et des infrastructures urbaines à des initiatives pour l’égalité entre les sexes, l’esprit d’entreprise et la création d’emplois.

Au Maroc, l’UpM mène un projet visant le renforcement de la restauration des forêts et des paysages. Co-déployé au Liban, ce projet vise à promouvoir des approches en matière d’atténuation et d’adaptation. La finalité étant de mettre en place des pratiques innovantes pour faire face aux changements climatiques.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles